Archives du mot-clé travail collaboratif

Travail enseignant, penser collectif ?

Le  Dossier de veille de l’IFE n° 124 d’avril 2018 est consacré aux différentes formes de travail collectif enseignant. Cette thématique a traversé plusieurs dossiers, en particulier les revues de littérature sur les sujets du leadership et de l’établissement.

 

Si l’exercice de la profession enseignante est traditionnellement considéré comme relativement autonome, la complexification du métier et les prescriptions nationales et internationales poussent au développement de pratiques professionnelles collectives. Ainsi, le dernier référentiel de compétence des métiers du professorat et de l’éducation de 2013 insiste sur la dimension collective du métier (coopérations, communauté éducative et démarche individuelle et collective de développement professionnel).

Depuis une quinzaine d’années, le travail collectif des enseignant.e.s est abondamment analysé dans des études anglo-saxonnes au travers des concepts de Communauté d’apprentissage professionnel (CAP) et de Communautés de pratique (CDP). Les travaux de recherche autour de ces concepts connaissent aujourd’hui une expansion mondiale. La plupart des auteurs s’accordent sur les conséquences positives de ce mode de travail sur le développement professionnel des enseignants, leur engagement dans l’établissement, et les conséquences sur les apprentissages et le comportement des élèves. Des effets ont également été constatés sur le climat général de l’établissement. Continuer la lecture de Travail enseignant, penser collectif ? 

Participez à une enquête sur les habitudes de travail collaboratif entre enseignant.e.s

L’équipe de veille de l‘Institut français de l’éducation (École normale supérieure de Lyon) lance une enquête baptisée Récap (RÉseaux et Communautés et d’Apprentissage Professionnels en établissements scolaires), auprès d’établissements d’enseignement, du primaire ou du secondaire, ayant pour objectif de mieux connaître les habitudes de travail collaboratif des équipes éducatives (enseignantes et enseignants ainsi que personnels d’encadrement et d’accompagnement) et de mieux comprendre la constitution de réseaux sociaux professionnels ou  « communauté d’apprentissage professionnelles » (CAP).
Cette enquête s’intéressera également aux attentes des personnels éducatifs vis à vis des résultats issus de la recherche et à la possibilité des les intégrer dans leurs pratiques éducatives.
En effet, ce que la recherche nomme CAP semble correspondre à un processus d’apprentissage social permettant d’améliorer les pratiques ou du moins favoriser le travail collaboratif tout en profitant à la mise en place d’apports de la recherche. La même enquête a été menée en Angleterre par des chercheurs britanniques et la partie française est conçue dans des termes équivalents pour permettre une perspective comparative internationale.
 
Le déroulement de l’enquête implique une participation de l’ensemble d’un établissement ou d’une école, avec l’accord et l’implication de la direction pour la mettre en place.  En effet, pour contribuer à cette étude, nous demandons dans un premier temps de participer à une enquête en ligne, d’une durée d’environ 20 mn, nécessitant la collaboration de l’ensemble des enseignant.e.s et personnels éducatifs de l’établissement (dans la mesure du possible) afin de dessiner une véritable cartographie de leurs interactions professionnelles. 
Une fois l’analyse quantitative achevée, nous sélectionnerons quelques établissements afin de mener des entretiens sous forme de focus groups permettant des échanges libres sur les sujets abordés. Les séances seront filmées afin de permettre un travail ultérieur à partir de la transcription.
Vous pouvez décider de ne participer dans un premier temps qu’à la première phase, sans vous engager dans la seconde, qui demande un peu plus de disponibilité.
Marie Gaussel est à votre disposition pour répondre à toutes les questions que peut susciter cette demande et vous pouvez la joindre par mail (marie.gaussel@ens-lyon.fr).
 

 

« Former les enseignants au sein des établissements scolaires »

C’est le titre de la conférence de consensus et de dissensus qui a eu lieu il y a maintenant une semaine à l’Institut français de l’Éducation, chapeautée par Luc Ria. Un jury d’experts était présent pour réagir aux différentes interventions et proposer en fin de journée une synthèse des débats, pour dépasser les tensions et lancer des pistes de recherche.

Voici quelques notes sur trois interventions, qui reflètent les différents moments de la journée : « Le point de vue des travaux sur l’organisation des établissements scolaires » par Vincent Dupriez, « De nouvelles formes d’organisation du travail collectif : amélioration des pratiques individuelles ? A quelles conditions ? Avec quels guidages ? » de Caroline Letor, et un témoignage d’un ancien chef d’établissement ayant tenté de mettre en œuvre un collectif de travail, Nicolas Feld-Grooten.

Réagissant au nouveau Dossier de veille de l’IFÉ n° 87 d’Annie Feyfant sorti pour l’occasion et devant nourrir les discussions de la journée, Vincent Dupriez (Université catholique de Louvain) a commencé par s’interroger sur l’organisation des établissements scolaires, à travers le concept d' »organisation apprenante » : est-ce l’organisation elle-même qui apprend, ou les individus qui ont des pratiques communes dans une même organisation ? Quelle est la nature de ces savoirs appris dans ce cadre par les enseignants ? Car une formation suppose aussi un apprentissage de la part des enseignants. Ce qui est visé ici semble davantage le développement de la profession enseignante que celui de l’organisation. Dupriez insiste  sur le rôle du groupe professionnel (inclus dans l’organisation elle-même, mais portant les revendications de la profession), souvent négligé, et sur la tension qui existe entre le sentiment d’appartenance au groupe professionnel et le sentiment d’appartenance à l’établissement.

Continuer la lecture de « Former les enseignants au sein des établissements scolaires » 

Gestion de bibliographies : Zotero va devenir incontournable

Comment gérer les bibliographies ? Nombre de chercheurs, formateurs, documentalistes, bibliothécaires, etc.  se posent la question régulièrement. Il existe des outils très divers, certains propriétaires (Endnote par exemple), d’autres libres (Wikindx, que nous utilisons ici, à la VST), des formats variés (bibtex, rdf, …). Il est parfois difficile de s’y retrouver et de faire un choix.

Web 2.0 oblige, des outils en ligne sont apparus (Citeulike ou Connotea par exemple), qui permettent de gérer collectivement des bibliographies : possibilité de créer des groupes d’utilisateurs, de paramétrer certains droits, de partager les notices, d’en compléter ou annoter d’autres.

Qu’est-ce que Zotero ?

C’est dans ce contexte qu’a fait son apparition Zotero. Continuer la lecture de Gestion de bibliographies : Zotero va devenir incontournable 

Quelles pratiques collaboratives à l’heure des TIC ?

Le dernier dossier d’actualité de la VST daté du mois de mars 2009 pose la question des pratiques collaboratives à l’heure des TIC.

« La collaboration est assurément un thème à la mode, un point de passage obligé du discours politiquement et pédagogiquement correct » (Chaptal 2009). Le terme « collaboratif » a connu un renouveau d’intérêt avec l’arrivée des technologies de l’information et de la communication (TIC), et surtout avec l’avènement du web dit 2.0. Les outils de réseaux sociaux en ligne prolifèrent, qu’ils soient à usage privé ou professionnel (mais la distinction entre les deux est de moins en moins évidente : les différents « mondes » se télescopent et s’interpénètrent), et invitent les utilisateurs à toujours plus collaborer. Du moins, cette possibilité est-elle fortement mise en avant par ces différents services.

Les TIC ont révolutionné – et sont encore en train de révolutionner – notre façon de vivre, d’agir et même de penser. C’est la thèse défendue par Lévy dans son livre sur « l’intelligence collective ». Les échanges collectifs, la collaboration sont partie intégrante de ce nouveau monde.

Ce dossier d’actualité se centrera sur l’aspect collaboratif de ces technologies de l’information et de la communication : nous tenterons de définir ce qu’est le travail collaboratif, puis de voir quelles sont les pratiques collaboratives : d’une part entre enseignants et d’autre part au sein de la classe. Enfin, nous verrons en quoi les TIC et plus particulièrement certains outils ou dispositifs peuvent favoriser l’apprentissage collaboratif.