“Bref, j’aurai passé ma vie de chercheur à travailler sur ce que j’aurais dû être.”

Entretien publié dans Diversité, n°201, et réalisé par Prisca Fenoglio et Marie Lauricella en septembre 2022.

Gilles Moreau est professeur de sociologie à l’université de Poitiers. Il a travaillé sur la formation et les diplômes professionnels préparés en lycée professionnel et en centre de formation des apprentis (CFA). Il a publié Le monde apprenti (La dispute, 2003), et co-dirigé La société des diplômes (La Dispute, 2011), Le CAP un diplôme du peuple (PUR, 2013), ou encore Le Bac pro, un bac comme un autre ? (Octarès, 2019). Son dernier ouvrage (2022) est un exercice d’auto-socioanalyse : S’asseoir et se regarder passer. Itinéraire d’un sociologue de province, (La Dispute, 2022).

Diversité : Qu’est-ce qui vous a amené à « entrer » dans la recherche, à devenir sociologue de l’éducation ?

Gilles Moreau : Devenir sociologue de l’éducation suppose trois choses : faire des études supérieures, se convertir à la sociologie et se spécialiser en éducation. Originaire d’un milieu populaire et rural, j’avais une probabilité très faible de faire des études supérieures, mais une configuration de socialisation singulière et la réforme Berthoin de 1959 qui entrouvraient les portes des collèges et des lycées m’ont permis d’obtenir le baccalauréat dans un contexte où à peine 25 % d’une génération y accédait. Continuer la lecture de « “Bref, j’aurai passé ma vie de chercheur à travailler sur ce que j’aurais dû être.” »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search