Archives par mot-clé : diplôme

Les émissions du mois de Juin 2021 sont disponibles sur Kadékol !

 

Kadékol, la webradio de l’éducation,  vous propose chaque mois trois émissions autour de l’éducation. Des reportages et des magazines radiophoniques sur des thèmes variés : recherche en éducation, actions de terrain, regards d’experts, actualités de l’Institut français de l’Éducation, sujets nationaux et internationaux…

« IFÉ  quoi ? #35 »

La clé des langues, le site ressources des enseignants de langues vivantes étrangères

Marion Coste, coordinatrice et responsable éditoriale du volet anglais nous parle de la Clé des langues, site expert des Ecoles Nationales Supérieur et Julia Journès, enseignante au lycée Blaise Pascal de Charbonnières-les-bains nous fera part de son expérience dans l’exploitation des ressources de ce site encore insuffisamment connu des enseignants de langue du secondaire et pourtant véritable mine de contenus aussi riches que sérieux. Claire Giordanengo nous propose des manuels d’apprentissage du latin entre rudimenta, colloques et autre traité des particules. Et Sébastien Boudin nous emmène du côté de Firminy dans la Loire pour découvrir le projet Archiclass’, un dispositif qui fait collaborer l’école d’architecture de Saint Etienne, la fondation Le Corbusier et le collège des Bruneaux.

« Ça manque pas d’R #36 »

Quelles voies pour enseigner l’oral ?

Cette année marque la première édition de l’épreuve du Grand Oral. Malgré une importante polémique et les objections  de plusieurs enseignants, Jean-Michel Blanquer a récemment annoncé son maintien. Mais comment est enseigné l’oral en France aujourd’hui ? Peut-on dire que l’école offre aux élèves les outils nécessaires à sa maîtrise « scolaire » ? Valoriser la culture orale à l’école est-ce renforcer l’égalité des chances ou accroître les inégalités sociales ? Elisabeth Bautier, sociolinguiste et enseignante chercheuse en sciences de l’éducation à Paris VIII, et Claudine Garcia-Debanc, professeure en didactique du français à l’ESPE Toulouse et chercheuse en sciences du langage, nous répondent.

« Le micro est dans la classe #34 »

Grand Oral la grande première

C’est après deux années chaotiques, rythmées par des confinements, des cours en demi-jauges, en classe ou à distance, des programmes nouveaux, et de nombreux rebondissements que va avoir lieu dans quelques jours…la grande première du grand oral ! Ce mois-ci, le micro est dans la classe part à la rencontre d’enseignants, d’inspecteurs et d’élèves pour savoir comment ils ont travaillé à la préparation de cette nouvelle épreuve.

« En quête d’école #12 »

Le bac : un diplôme démocratique ?

Si dans les années 1980 seuls 30% des élèves d’une classe d’âge obtenaient un baccalauréat, aujourd’hui ils sont entre 70 et 80% à l’obtenir, mais cette augmentation signifie-t-elle vraiment démocratisation ?

 

Entre sur-qualification et professionnalisation : quels diplômes pour demain ?

L’actualité nous conduit, en cette période où certains, entrants ou sortants de l’enseignement supérieur, s’interrogent sur leur devenir à court terme, à explorer plus avant quelques publications récentes sur les questions de diplômation et d’insertion professionnelle. En ce mois de mai, le Céreq nous a gratifié de deux nouvelles publications sur les relations formation / emploi. La première intitulée Des emplois plus qualifiés, des générations plus diplômés : vers une modification des normes de qualification (Bref n°252, pdf, 4 pages) nous apprend que le niveau de diplômes progresse plus vite que le niveau de qualification des emplois et qu’il s’agit là d’un phénomène démographique qui ne manquera pas d’impacter nos représentations sociales. Faut-il entendre que la sur-diplômation doit être considérée comme naturelle dans nos sociétés contemporaines ? Autrement dit est-ce inéluctable qu’elle se banalise au point de devenir une norme ?

Continuer la lecture de Entre sur-qualification et professionnalisation : quels diplômes pour demain ?

Sorties sans diplôme et inadéquation scolaire

D’après l’enquête « Génération 2001 » menée par le Céreq (2005) sur un échantillon de 10 000 jeunes qui ont quitté le système éducatif en 2001, 18 % d’entre eux sont sortis sans aucun diplôme et 45 % avec seulement un diplôme du secondaire.

Ces chiffres qui se répètent dans d’autres pays de l’OCDE traduisent un phénomène préoccupant pour les chercheurs et les politiques. Et cependant, comment demander à ces jeunes de poursuivre leurs études, comment leur expliquer que les diplômes ont de l’importance quand à la fin du cycle de formation, l’emploi n’est pas au rendez-vous ?C’est ce thème qu’aborde la Lettre VST du mois de juin qui met en relation le problème du décrochage et la valeur des diplômes. À travers la littérature scientifique française et internationale, la Lettre fait le point sur les décrocheurs du secondaire et du supérieur, les dispositifs d’aide à la diplômation ainsi que la question de l’enjeu de la réussite dans l’enseignement supérieur.