Edubref : D’où vient l’école inclusive ?

La série Édubref, lancée par le service Veille et analyses de l’IFÉ au printemps 2018, propose en 4 pages une lecture très condensée des apports des recherches sur des questions éducatives. Les derniers numéros abordent des sujets variés comme le curriculum, l’accompagnement des élèves, les réformes de l’université, ou encore le travail collectif enseignant.

À l’heure où la proposition de loi Pour une école vraiment inclusive est examinée par le Sénat et où les accompagnant.e.s des élèves en situation de handicap (AESH) réclament davantage de reconnaissance, ce nouveau numéro d’Edubref présente quelques repères historiques et conceptuels sur la notion d’école inclusive, en parallèle du Dossier de veille de l’IFÉ n° 127 Apprendre (dans) l’école inclusive.

Sont développés particulièrement les textes fondateurs au niveau international et l’histoire française de la prise en charge des élèves qui ne réussissaient pas à s’adapter à l’école. La construction de filières séparées pour ces élèves « hors norme » scolaire au début du XXe siècle aboutit aujourd’hui à une situation difficile lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre l’école inclusive, c’est-à-dire de faire accéder l’ensemble des élèves à une éducation de qualité.

Spécialisé.e.s ou non, les enseignant.e.s et les différents professionnels impliqués dans l’éducation des élèves à besoins éducatifs particuliers sont ainsi confronté.e.s à des dilemmes professionnels à résoudre entre les intérêts d’un.e élève en particulier et les intérêts collectifs de leur participation à la vie sociale.

Télécharger Édubref : D’où vient l’école inclusive ?

ÉCC6 – Construire une citoyenneté climatique à l’école

Éducations aux changements climatique – entre savoirs et pouvoirs Tps de lecture 15 mn

1 mois après le début de la rédaction de cette série de billets, l’urgence climatique soulevée par des citoyen a percolé dans le monde éducatif par le biais d’une une lettre ouverte au ministre publiée le 17 janvier par le CRAP-cahiers pédagogiques et d’une pétition « Le climat ne doit pas disparaitre des programmes scolaires ».

La transition vers un modèle d’organisation sociale plus équitable et inscrit dans les limites planétaires apparaît comme une nécessité pour répondre aux inégalités sociales grandissantes et aux défis écologiques.
L’un des pivots de cette transition est une métamorphose du système de représentation du monde qui domine les sociétés occidentales.
En tant qu’institution chargée de transmettre des savoirs et des savoir-faire, mais aussi des valeurs et un rapport au monde, l’école a un rôle essentiel à jouer dans l’émergence d’un nouveau paradigme.
(Cunier, 2017)  
Continuer la lecture de ÉCC6 – Construire une citoyenneté climatique à l’école

À quand une éducation « all inclusive » en France ?

Dans l’actualité récente, un rapport de l’Inspection générale sur le Bilan des SEGPA (Sections d’enseignement général professionnel et adapté) et un colloque, Vers une société inclusive, organisé par l’association Entraide universitaire. Quel est le lien entre les deux ? L’école inclusive, notion utilisée aussi bien dans l’enseignement adapté, donc pour les élèves en difficulté scolaire persistante qui sont scolarisé.e.s en SEGPA, que dans le secteur du handicap, ici à propos des partenariats entre l’Éducation nationale et les établissements et services médicosociaux dépendant du ministère de la Santé. D’où vient cette notion ? Pourquoi ne concerne-t-elle pas seulement la scolarisation des élèves en situation de handicap, comme c’était le cas pour les processus d’intégration des dernières décennies ?

Décrite comme une démarche visant à inclure l’ensemble des enfants et des adolescent.e.s dans l’école et à lutter contre les différentes formes d’exclusion scolaire, l’école inclusive implique que les systèmes scolaires se transforment pour répondre en même temps à tous les types de besoins éducatifs particuliers des élèves[1]. En France, elle apparait assez récemment, suite à la prise de conscience internationale et européenne sur le droit à l’éducation pour l’ensemble des enfants, et n’est inscrite dans la loi que depuis 2013.

Lire la suite

L’enseignement supérieur vu depuis les open data

En préparant un questionnaire sur les transformations pédagogiques dans l’enseignement supérieur, je me suis intéressée aux « open data » rendues publiques par le MENESR. J’avais déjà eu l’occasion de manipuler les données ouvertes produites par l’OCDE dans le cadre de ses différentes consultations périodiques (PISA, Regards sur l’Éducation…), mais je n’avais pas encore investigué côté français. Peut être aussi parce que les initiatives en la matière sont relativement récentes : les portails du ministère de l’Enseignement Supérieur et du ministère de l’Éducation Nationale connaissent en effet une croissance assez lente depuis leur lancement respectif en avril 2014 et en décembre 2016.

Mais en tout état de cause leur ouverture reste une excellente nouvelle pour les arpenteurs de la recherche en éducation que nous sommes, au service veille et analyses de l’IFÉ. Et sans doute aussi pour beaucoup d’autres acteurs, vous peut être ? Encore faut-il prendre le temps d’exploiter ces données brutes, qui, en l’état (fichiers tabulés le plus souvent), n’apportent pas grand chose à la compréhension de notre système éducatif (et évidemment résister à la tentation positiviste de croire que l’ère des données va bouleverser notre compréhension du monde !…).

Lire la suite

À quoi les bases de données sur les recherches en éducation peuvent-elles servir ? Un exemple suisse

Certain.e.s envisagent à l’heure actuelle, en France ou au Québec, la mise en place d’une plate-forme numérique grand public permettant, sur le modèle anglo-saxon des clearinghouses, d’avoir accès aux résultats de recherches probants afin de guider la décision politique et la pratique pédagogique. C’est à ce débat autour des outils permettant de faire connaitre des résultats de recherches aux acteurs et actrices des systèmes éducatifs que ce billet entend contribuer en présentant différents usages possibles de la banque de données sur la recherche en éducation développée depuis 1979 par le Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (CSRE).

Continuer la lecture de À quoi les bases de données sur les recherches en éducation peuvent-elles servir ? Un exemple suisse

Travailler ensemble pour enseigner mieux

Cet Edubref  tout neuf de 2019 nous offre l’occasion de souhaiter à tous nos lecteurs une année sereine et collaborative.

Après avoir abordé dans les Edubref précédents les curriculum, l’accompagnement des élèves et les réformes de l’université, ce dernier Edubref s’attache au travail enseignant collectif. Il a été réalisé en collaboration avec Clémence Jacq de la chaire Unesco « former les enseignants au XXIème siècle ».

Les formes de travail collectif enseignant sont multiples et l’inscription dans les textes officiels effective. 

En outre, la recherche a développé des outils pour permettre de réelles opportunités de développement professionnel au sein des établissements scolaires et des écoles par analyse de l’activité.

Ces coopérations ouvrent des perspectives, elles font émerger des leaderships partagés et renforcent les compétences collectives. Les conditions capacitantes sont évoquées.

 

Télécharger Édubref : Travailler ensemble pour enseigner mieux.

 

ÉCC5 – Intégrer les causes incertaines du changement climatique pour apprendre à les transformer

Éducations aux changements climatique – les pouvoirs 2Temps de lecture 9 minutes

Si les débats sont une façon de comprendre les enjeux climatiques, explicative et discursive, une autre façon d’aborder ces enjeux en éducation est l’approche intégrative, basée sur des études de cas, ou des approches systémiques et interdisciplinaires (Martinand, 2016).

Malgré le fait que les phénomènes en cause soient caractérisés par une forte incertitude, une approche interdisciplinaire permet d’appréhender les impacts des activités humaines sur le climat. Plusieurs pistes pédagogiques sont explorées par les enseignant.e.s et les chercheur.se.s : élaboration de scénarios ; étude systémique ; hiérarchisation des facteurs en cause, pouvant entrainer, avec toutes les précautions d’usage, une éducation au choix. Les bilans carbone (ou bilan de gaz à effet de serre) mettent en évidence que, au niveau individuel, les causes principales du changement climatique sont liées aux processus de production et à l’énergie consommée dans les secteurs du transport, de l’alimentation, des logements, et de la consommation de biens. Ce sont donc les thématiques qui seront abordées dans le cadre d’une éducation au changement climatique.

Continuer la lecture de ÉCC5 – Intégrer les causes incertaines du changement climatique pour apprendre à les transformer

ÉCC4 -Apprendre l’urgence climatique en débat

Éducations aux changements climatique – les pouvoirs 1Temps de lecture 12 minutes

Comment les acteurs de l’école peuvent-ils s’emparer de la question du changement climatique, question éminemment politique, comme toute « éducation à » « et donc nécessairement contestée » (Jacobs 1998, cité par Barthes & Lange, 2018) ? Dans le présent  article, nous nous intéresserons aux conditions et processus d’activité permettant de mettre en place des débats argumentés comme le préconisent de nombreuses recommandations didactiques.  Le débat est un outil de réchauffement des controverses, c’est aussi « un lieu  composite d’apprentissage et de socialisation (qui) favorise l’argumentation et le développement de discours et permet de dépasser les conséquences culturelles de la rationalité instrumentale vers un modèle d’expertise collégiale ». (Slimani et al, 2018)

Il sera question dans un premier temps de la dimension axiologique de cette éducation au changement climatique – sur quelles valeurs peut-elle s’appuyer ? Dans un deuxième temps, il sera question de la pertinence des savoirs d’analyse pour identifier la diversité des points de vue. Enfin, dans un troisième temps, de la nécessité des processus démocratiques pour implémenter cette « éducation à ».

Continuer la lecture de ÉCC4 -Apprendre l’urgence climatique en débat

ÉCC1 – Former à une science climatique en mouvement

Éducations aux changements climatiques – les savoirs 1 – Temps de lecture 4 minutes

Si selon Kergomar, la problématique du changement climatique liée à l’augmentation des gaz à effet de serre (GES) est la préoccupation principale de la communauté des géophysiciens depuis plus de 40 ans, cette préoccupation apparaît dans le sens commun depuis seulement quelques années. Le premier obstacle pour l’enseignant de sciences abordant les changements climatiques est d’affronter des savoirs complexes en évolution rapide.

Continuer la lecture de ÉCC1 – Former à une science climatique en mouvement

ÉCC2 – Former au lien énergie climat, savoirs chauds, savoirs froids

Educations aux changements climatique – les savoirs 2 – Temps de lecture 6 minutes

Les rejets de gaz à effet de serre étant « dûs pour l’essentiel à la combustion des énergies fossiles (…) et à certaines pratiques agricoles et industrielles », le changement climatique est directement lié à la consommation d’énergie par les sociétés humaines (Negawatt, 2012). Aussi, on peut se demander dans quelle mesure l’enseignement du changement climatique est lié à l’enseignement portant sur la notion d’énergie. Dans ce billet, nous aborderons la littératie de l’énergie et son inscription dans l’enseignement,

Continuer la lecture de ÉCC2 – Former au lien énergie climat, savoirs chauds, savoirs froids