Archives pour la catégorie Ressources utiles

Des dictionnaires contre les idées reçues en éducation

Contribuer à un dictionnaire est une activité scientifique peu visible dans une liste de publications – à moins de l’avoir dirigé, à l’instar de Ferdinand Buisson … Et pourtant, les notices rédigées pour l’occasion s’insèrent dans des réseaux complexes, à la fois sémantiques et institutionnels. Qu’en disent donc les entreprises collectives les plus récentes sur les recherches et les chercheurs en éducation en France ? En prévision d’éventuels cadeaux « utiles » à (se faire) offrir dans les prochaines semaines …, ce billet se propose de revisiter les principaux enjeux de ces outils de travail à partir de cinq ouvrages dont la parution a eu lieu ces dernières années : Continuer la lecture de Des dictionnaires contre les idées reçues en éducation 

Que fera le futur conseil de l’évaluation de l’école ?

L’Assemblée nationale a publié l’étude d’impact du projet de loi sur l’éducation présenté par le Ministre Blanquer lors du conseil du ministre du 5 décembre (http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/projets/pl1481-ei.pdf )

Parmi les différents chapitres analysés, une partie des attributions du futur conseil de l’évaluation de l’école est détaillée. On sait en effet que ce projet de loi prévoit la disparition du CNESCO et son intégration dans ce nouveau conseil, qui est présenté comme une instance de coordination,  de programmation et de « mise en cohérence » de toutes les formes d’évaluation du système éducatif.

L’une des nouveautés du futur conseil, qui devrait être mis en place à la rentrée 2019, est l’accent mis sur l’évaluation formelle et systématique des établissements scolaires du second degré (EPLE : lycées et collèges).  Pour ceux qui connaissent les évaluations « établissement » des universités pratiquées par le HCERES dans l’enseignement supérieur, le nouveau dispositif y fait parfois penser.

Continuer la lecture de Que fera le futur conseil de l’évaluation de l’école ? 

Une école à corps perdu ?

http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/126-novembre-2018.pdf

De façon ambivalente, le corps est un objet d’admiration, valorisé dans nos sociétés occidentales ; dans le même temps sa matérialité est dépréciée et les réalités physiques des corps font figure de désordre et d’incontrôlé.  L’articulation entre corps et esprit reste encore aujourd’hui une notion difficile à penser et à aborder et la question de la matérialité des corps en contextes scolaires est très peu évoquée dans la littérature de recherche. Dans l’espace scolaire, les corps semblent peu considérés et absents des préoccupations scolaires et didactiques.

Continuer la lecture de Une école à corps perdu ? 

Recherche et éducation : que dit le prescrit ? (2/2)

Le premier des deux billets consacrés à la question « Recherche et éducation : que dit le prescrit ? (1/2) » a mis en évidence quelques lignes de force au sujet de la façon dont les recherches en éducation sont actuellement prises en compte dans différents textes officiels qui orientent en France l’action des professionnels. Ce second billet revient de façon plus précise sur ces pistes  de lecture dans les textes concernant successivement le corps enseignant – et dans ce cadre certaines missions des personnels d’inspection -, les formateurs et formatrices, enfin les enseignants-chercheurs. Selon les textes en vigueur, tous ces métiers se retrouvent confrontés à l’articulation de leurs conceptions et de leurs pratiques de la recherche en éducation dans le cadre des ESPÉ. Continuer la lecture de Recherche et éducation : que dit le prescrit ? (2/2) 

Recherche et éducation : que dit le prescrit ? (1/2)

Une fois n’est pas coutume, la question « Que dit la recherche ? » fait place aujourd’hui à une réflexion sur les liens entre recherches et pratiques en éducation au regard de ce que différents textes officiels (référentiels, circulaires, etc. ) prescrivent aux acteurs et actrices du système éducatif français. Les métiers, fonctions, missions et statuts de ces professionnels ont durant la dernière décennie été souvent renouvelés par de nombreux documents institutionnels. Ces textes contiennent divers attendus pouvant guider le rapport des professionnels à la recherche, même s’ils sont peu diserts sur les moyens d’appliquer ces prescriptions et que ces dernières ne sont pas toujours explicites ou détaillées. Alors que le ministère envisage une refonte de l’ESENESR en un institut des hautes études de l’éducation et de la formation de l’éducation nationale ainsi qu’une nouvelle réforme de la formation des enseignants, et en écho à la session 1 de la formation « mobiliser la recherche pour remplir une fonction de passeur en éducation » qui s’est tenue le mois dernier, il peut être utile de revenir sur ces textes, qui traduisent des conceptions ou idées dominantes sur ce que l’institution considère à un moment donné comme la norme désirable en matière d’intégration des recherches dans les pratiques éducatives. Continuer la lecture de Recherche et éducation : que dit le prescrit ? (1/2) 

Que se passe-t-il chez les passeur.e.s ? Retour sur notre formation

Le développement des relations entre la recherche et le monde éducatif nécessite de plus en plus l’intervention de professionnels de la médiation, souvent appelés « passeur.e.s », qui doivent intégrer savoirs d’expérience et savoirs scientifiques dans une perspective opérationnelle. Pour les passeur.e.s, l’enjeu est à la fois de montrer l’intérêt des recherches sur les pratiques d’enseignement aux praticien.ne.s et de donner de la légitimité aux savoirs et préoccupations de ces praticien.ne.s dans le monde de la recherche.

Après une première édition en 2017, L’IFÉ propose une « saison 2 » de formation sur l’année 2018-2019, intitulée « Mobiliser la recherche pour remplir une fonction de passeurs en éducation » et amendée en fonction de l’expérience de l’année passée. La formation est organisée en deux sessions complémentaires, dont la première s’est déroulée les 15 et 16 octobre derniers (2018).

Baignée dans le milieu de l’éducation par ma famille et très intéressée par les liens à construire entre les acteurs éducatifs et les sciences sociales, j’ai été stagiaire au Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) et à la Direction des Affaires scolaires de la ville de Paris (DASCO), avant d’avoir une réponse positive à ma candidature spontanée à l’IFÉ. Me voilà donc en stage pour trois mois au sein du service Veille & Analyses de l’Institut français de l’éducation. À ce titre, j’ai assisté à cette première session de formation et en ai dressé un bilan à la fin des deux jours. Je vous propose une synthèse de ce qu’il me semble intéressant d’en retenir – un regard subjectif donc, et nécessairement non exhaustif. Continuer la lecture de Que se passe-t-il chez les passeur.e.s ? Retour sur notre formation 

1968-2018 : 50 ans de réforme à l’université

La série Édubref lancée par le service Veille et analyses de l’IFÉ au printemps dernier s’enrichit d’un nouveau numéro, le premier sur l’enseignement supérieur, dédié aux principales réformes qui ont marqué la vie des universités depuis 50 ans.

 

télécharger édubref "1968-2018 : 50 ans de réforme à l'université"

Sont ainsi présentés chronologiquement les apports des lois Faure et Savary, les changements impulsés par la contractualisation entre l’État et les établissements d’enseignement supérieur et par l’entrée dans l’Espace européen de l’enseignement supérieur.

Les jalons posés dans la dernière décennie pour encourager des gouvernances plus autonomes (loi Pécresse) et pour opérationnaliser les regroupements territoriaux (loi Fioraso) sont également mis en évidence, avant que soient évoquées les réformes récentes ou en cours, prises sous le ministère Vidal. 

 

Les deux précédents Édubrefs, pour rappel, traitaient respectivement du curriculum (D’où viennent les programmes scolaires ?) et de l’accompagnement scolaire (Comment accompagner l’apprentissage des élèves ?).

 

Télécharger Édubref : 1968-2018 : 50 ans de réforme à l’université

Participez à une enquête de recherche sur les réseaux d’apprentissages professionnels

L’Institut français de l’éducation (Ifé – École normale supérieure de Lyon) lance une enquête exploratoire auprès d’établissements d’enseignement, du primaire et du secondaire intitulée Réseaux et Communautés d’Apprentissage Professionnels (RÉCAP).

Cette enquête a pour objectif :

• de mieux connaître les habitudes de travail collaboratives des équipes éducatives (enseignant.e.s, personnels d’encadrement et d’accompagnement) ;

• de mieux comprendre la constitution de réseaux sociaux professionnels ou « communauté d’apprentissage professionnelles » (CAP) ;

• de mieux cerner les attentes des personnels éducatifs vis-à-vis des résultats issus de la recherche et d’interroger la possibilité des les intégrer dans leurs pratiques éducatives.

Deux supports de communication sont téléchargeables en bas de cet article.

Formation et accompagnement pédagogiques à l’université d’Uppsala : quelle organisation ?

Mon récent séjour à l’université d’Uppsala en Suède s’est concentré sur la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, et m’a fourni l’occasion d’examiner les lignes directrices visant à normaliser les pratiques, d’appréhender la définition opérationnelle des compétences pour enseigner et de m’intéresser à la dimension organisationnelle, sujet de ce 3e billet.

Une division rattachée à la gouvernance, 3 missions principales

Par dimension organisationnelle, j’entends la manière dont est structurée la Division pour l’amélioration de la qualité (DAQ), les missions dont elle est investie, les activités qu’elle conduit réellement et les ressources dont elle dispose, en particulier les profils des personnes impliquées. À l’heure où les SUP (services universitaires de pédagogie) semblent avoir le vent en poupe en France, positionner la problématique de la formation et de l’accompagnement des enseignants dans un cadre comparé élargi permet nécessairement de prendre un peu de hauteur par rapport aux débats hexagonaux.

La DAQ a été créée en octobre 2015. D’abord divisée en deux unités, elle en compte trois aujourd’hui :

  • l’Unité pour l’enseignement et l’apprentissage universitaire (UEA, celle qui m’a formellement accueillie durant ce séjour),
  • l’Unité pour la qualité et l’évaluation (UQE),
  • et plus récemment l’Unité pour l’évolution de la carrière académique.

Continuer la lecture de Formation et accompagnement pédagogiques à l’université d’Uppsala : quelle organisation ? 

Quelles compétences pour enseigner dans le supérieur ? la conception de l’université d’Uppsala

L’un des axes de travail privilégiés, lors de mon séjour dans la plus vieille université de Suède en juin dernier (plus exactement au sein de la Division qualité), s’est porté sur la formation pédagogique des enseignants universitaires. Pas seulement parce que c’est un sujet d’actualité en France, avec la mise en oeuvre, obligatoire en 2018, d’une formation de cette nature pour tous les nouveaux maitres de conférence (déjà abordé dans ce billet), mais aussi parce que c’est une problématique clé de mes travaux depuis déjà pas mal d’années et que la confrontation des univers culturels n’est jamais vaine. À l’université d’Uppsala, les compétences pour enseigner sont définies, enseignées et évaluées. C’est une des orientations majeures des lignes directrices pour la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage mises en oeuvre.

La définition des compétences pour enseigner

La brochure Assessing teaching skills in higher education (24 pages) revêt en effet un caractère officiel et structurant : elle est publiée par l’université, utilisée comme référence par les services intervenant à un titre ou un autre dans le développement professionnel des personnels et mis à disposition des facultés. Elle est aussi téléchargeable, en suédois et en anglais, et périodiquement mise à jour (la 1ère version remonte à 2004). Il ne s’agit pas d’un référentiel en tant que tel, en tous cas ce n’est pas le terme qui lui est appliqué. Continuer la lecture de Quelles compétences pour enseigner dans le supérieur ? la conception de l’université d’Uppsala