Tous les articles par Prisca Fenoglio

Politiques et territoires en éducation et en formation : retour sur le colloque inter-congrès AREF

 Le colloque inter-congrès AREF (Actualité de la recherche en éducation et formation), organisé conjointement par le Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication (LISEC EA 2310) et par l’Association des Enseignant.e.s et Chercheur.e.s en Sciences de l’Éducation (AECSE), s’est tenu à distance les 2 et 3 juin 2021. La thématique n’est pas sans rappeler, par exemple, les huitièmes Entretiens Ferdinand Buisson, à la bibliothèque Diderot de l’ENS de Lyon (2020). Le regard géographique, et les dimensions spatiales, y étaient centraux. On pense aussi aux trois numéros de la revue Diversité sur l’expérience du territoire (2018 ; 2020).

Dans le colloque inter-congrès AREF 2021, la notion de territoire est à l’honneur de manière très polysémique. L’objectif annoncé dans l’appel à communication est de « réfléchir aux rapports entre les politiques d’éducation et de formation et les territoires ». La référence au concept de territoire est entendue sous différentes acceptions, à travers des thématiques variées : de l’enseignement supérieur à l’éducation en milieu rural, en passant par le numérique ou l’histoire des départements de Sciences de l’éducation et de la formation. Le premier axe de réflexion s’est intéressé à la mise en œuvre et à la réception des politiques dans les territoires, en lien à la notion de frontière, à ses limites (physiques, symboliques, culturelles) et à la relation subjective des individus, au sentiment d’appartenance généré. Le deuxième axe a porté sur le « territoire scientifique », suite à la modification du nom de la 70e section du Conseil national des universités (CNU) en 2019 (« sciences de l’éducation » devenant « sciences de l’éducation et de la formation »), interrogeant ici les questions d’expertise, de légitimité, tant au niveau national qu’international. Enfin, le troisième axe a porté sur le territoire comme ensemble structuré d’espaces de cheminement, en lien avec les savoirs, l’apprentissage, l’emploi, le politique et appréhendé en tant qu’espace (étendue, temporalité́, ou espace socio-culturel, réel ou virtuel).

Aussi, durant le colloque, les intervenant.e.s, ont examiné la notion de territoire en éducation « sous toutes ses coutures », l’ont articulée aux politiques, ont mis au jour les tensions et débats existants et ont interrogé les perspectives offertes pour les Sciences de l’éducation et de la formation.

Continuer la lecture de Politiques et territoires en éducation et en formation : retour sur le colloque inter-congrès AREF