Tous les articles par Claire Ravez

L’école maternelle en dix mots

Le Cidree, réseau européen dont l’Institut français de l’éducation est membre, vient de mettre en ligne l’ouvrage Quality and Curricula in Early Childhood Education and Care (Aursand L., Jensen S.K., Langholm C. et Lindgaard C. [dir.], 2022). Il comporte un chapitre rédigé par le sociologue Ghislain Leroy (Leroy, 2022a), auteur de L’École maternelle de la performance enfantine (Leroy, 2020), qui met en avant le caractère prononcé de la logique de « scolarisation » de l’éducation et de l’accueil des jeunes enfants (EAJE) dans le cadre français. À quoi cette école préélémentaire ressemble-t-elle aujourd’hui ? Alors que le Ministère de l’éducation nationale a présenté un « plan maternelle » en septembre 2022, tentons le pari de rendre compte de ses défis actuels non pas en un chapitre, mais en dix mots… et un acrostiche. Continuer la lecture de L’école maternelle en dix mots

Se former aux recherches en éducation à l’IFÉ

Comme à chaque rentrée scolaire, la formation « lire et traduire les recherches en éducation » de l’Institut français de l’éducation – ENS de Lyon approche à grand pas. Elle aura lieu cette année les mardi 4 et mercredi 5 octobre 2022.

Cette formation est proposée aux professionnels de l’enseignement et de l’éducation exerçant des fonctions dans les métiers de l’encadrement, de la formation et de l’accompagnement, ou encore de la coordination de réseaux et de dispositifs. Elle vise à développer leur compréhension des travaux scientifiques en éducation et à questionner les modalités et les visées de leur mobilisation en situation professionnelle, à l’interface entre sphère scientifique, politiques éducatives et pratiques de terrain.

Différents temps de travail (ateliers, interventions, conférence de Sonia Revaz de l’université de Genève, etc.) permettront aux participant·es de construire des points de repère et de disposer d’outils. Ces derniers viseront à développer les capacités des stagiaires à identifier une production scientifique au regard d’autres productions et discours sur l’éducation, à s’orienter dans le paysage des publications en éducation, à cartographier les différents champs disciplinaires producteurs de savoirs sur l’éducation et leurs approches. Ces deux journées permettront également aux professionnels de confronter et d’analyser leurs situations de travail, révélant une pluralité de rapports à la recherche et d’enjeux liés à la circulation des savoirs en éducation.

Pour vous inscrire à la formation “lire et traduire les recherches en éducation” avant le 27 septembre 2022, cliquez ici.

Les autres formations proposées par l’IFÉ sont accessibles en cliquant sur ce lien.

Retours sur la journée nationale de l’innovation 2022

Dans leur récent hors-série « l’innovation, qu’en dira-t-on ? », nos collègues de la webradio Kadekol de l’Institut français de l’éducation (IFÉ) ont mis en avant dix projets présentés lors de la journée nationale de l’innovation 2022 qui a eu lieu à Strasbourg le 11 mai dernier. Les entretiens qui présentent ces expérimentations donnent envie d’aller plus loin… et, pourquoi pas, de se (re)plonger dans certains Dossiers de veille et Édubref qui entrent en écho avec ces témoignages.

Continuer la lecture de Retours sur la journée nationale de l’innovation 2022

Le métier enseignant en (Édu)bref

Ce 13ème Édubref intitulé Enseigner, c’est quoi le métier ? porte sur les caractéristiques actuelles du métier enseignant et ses mutations récentes, qui concernent en France près de 800 000 personnels d’enseignement, pour plus de 12 millions d’élèves. Dans quelle mesure leurs missions, leurs pratiques et leurs identités professionnelles ont-elles changé depuis un demi-siècle ?

Les professeur.es des écoles, des collèges et des lycées d’aujourd’hui ont succédé à une République des instituteurs et des institutrices (Ozouf et Ozouf, 1992), distincte jusqu’aux années 1970 du « métier de classe moyenne » exercé par les certifié.es et les agrégé.es de l’enseignement secondaire (Chapoulie, 1987)[1]. Des « nouveaux publics » de la massification progressive de l’enseignement secondaire aux modalités les plus récentes d’évaluation, les transformations profondes des systèmes éducatifs des dernières décennies ont peu à peu, et de façon incomplète, rapproché les statuts, la formation initiale ou la rémunération des un.es et des autres, tandis que la multiplication des responsabilités et la diversification des profils ont créé de nouvelles formes de fragmentation du corps enseignant. Ainsi, au-delà de l’imaginaire social associé à celles et ceux qui incarnent le service public d’éducation, la diversité structurelle du corps enseignant perdure (niveaux d’enseignement, contextes d’exercice, ancienneté dans la fonction, etc.).

Cet Édubref approfondit également la compréhension de ce qui fait « métier » dans l’activité ordinaire des enseignant.es. Médiée par le(s) sens donné(s) aux apprentissages scolaires, la relation aux élèves et aux classes représente un défi quotidien, que l’organisation d’un travail éducatif exercé de façon de plus en plus collaborative, au sein d’équipes enseignantes et avec d’autres professionnel.les, permet, à certaines conditions, de soutenir. Aux niveaux national, européen et international[2], les grandes lignes de force qui structurent les changements en cours – et les débats que ceux-ci génèrent – constituent autant de tensions entre des professionnalités enseignantes synonymes de pouvoir d’action, d’autonomie et de professionnalisme, et des risques liés, à court ou plus long terme, à des dynamiques de déprofessionnalisation.

Pour télécharger cet Édubref, cliquer ici.

Pour retrouver l’ensemble des Édubref déjà parus, cliquer ici.

Pour vous abonner à notre lettre d’information et recevoir nos Dossiers de veille et nos Édubref dès leur parution, cliquez ici.


[1] L’exposition « Métier d’enseignant(e), métier d’élève » organisée par le Musée national de l’Éducation (Munaé) en 2020-2021 rend compte de cette profondeur historique.

[2] Voir par exemple le récent numéro thématique sur les enseignant.es primaires et leurs spécialisations. Entre division des compétences et renforcement des formations de la Revue suisse des sciences de l’éducation (vol. 44, n° 1, 2022) ; les ouvrages Durer dans le métier d’enseignant. Regards franco-allemands (Garcia M.-L. et Lantheaume F. [dir.], 2019) ou Trente ans de pratiques de professionnalisation des enseignants. Regards internationaux (Marcel J.-F., Tardif M. et Piot T. [dir.], 2022) ; ou encore le projet de recherche européen en cours Teacher careers (France, Belgique, Royaume-Uni).

Réformer l’école : les leçons de sociologie du Cnesco

Comme à son habitude, le Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco-CNAM) a mis en ligne un riche dossier de ressources scientifiques (8 rapports thématiques, 5 études de cas, 9 notes d’experts) et d’interventions filmées, les « paroles d’experts », qui prolongent la conférence de comparaison internationale sur « la gouvernance des politiques éducatives » organisée en novembre 2021. Trois de ces copieux rapports thématiques (Buisson-Fenet, Marx et Reverdy, 2022 ; Draelants et Revaz, 2022 ; Pons, 2022) n’ont pas fait l’objet de présentations vidéo. À l’heure où les bilans médiatiques, syndicaux et politiques de l’action ministérielle menée en France depuis 2017 se multiplient, quels éclairages ces synthèses de la recherche en sciences sociales proposent-elles sur la conduite du changement en éducation ? Continuer la lecture de Réformer l’école : les leçons de sociologie du Cnesco

Le pilotage en éducation : un concept à définir

Dans un récent numéro des Dossiers des sciences de l’éducation, portant sur le thème « politiques d’éducation : l’ère du pilotage ? », Xavier Pons, sociologue de l’action publique, membre du laboratoire Lirtes et professeur des universités (Université Paris-Est Créteil), revient sur une métaphore « massivement utilisée par des élites administratives et les gouvernants » (Pons, 2021, p. 15) : le pilotage. Une « catégorie d’action publique » finalement pas si simple à aborder en recherche, car elle pose la question de savoir s’il s’agit aussi d’une « catégorie d’analyse scientifique». X. Pons a donc analysé 61 publications de recherche écrites en français, publiées entre 1993 et 2020, et qui utilisent explicitement cette notion. Cette revue de littérature lui a permis de dégager trois approches du pilotage en éducation, qu’il nomme la « boite noire », le « modèle normatif » et l’« objet empirique ». Continuer la lecture de Le pilotage en éducation : un concept à définir

Grandir connectés, vraiment ? Entretien avec Anne Cordier

L’ouvrage collectif Digital Literacy : Curriculum Development and Implementation in European Countries est disponible en ligne. Anne Cordier, professeure des universités en sciences de l’information et de la communication à l’université de Lorraine et membre du Centre de recherche sur les médiations (CREM), a rédigé la contribution française à ce nouveau Yearbook du Cidree, réseau européen dont l’Institut français de l’éducation fait partie. Elle répond à nos questions. Continuer la lecture de Grandir connectés, vraiment ? Entretien avec Anne Cordier

Une formation autour des recherches en éducation

Un nombre croissant de professionnels exerçant des métiers intermédiaires (cadres, formateurs et formatrices, etc.) intègre les recherches en éducation dans leur activité, exerce des formes de médiation entre la production de savoirs scientifiques, des politiques éducatives et des pratiques de terrain. Continuer la lecture de Une formation autour des recherches en éducation

Un nouveau Dossier de veille sur l’éducation… nouvelle

Le Dossier de veille n° 138 « l’Éducation nouvelle : une mosaïque centenaire » voit le jour à l’heure de nouvelles dynamiques sur ce thème, illustrées par l’initiative « Convergence(s) pour l’Éducation nouvelle », engagée en 2021 à l’occasion du centenaire du congrès de Calais, et la première Biennale internationale de l’Éducation nouvelle, organisée en 2017 par les Ceméa, les CRAP-Cahiers pédagogiques, la Fespi, l’ICEM-pédagogie Freinet, la Ficeméa et le GFEN. Continuer la lecture de Un nouveau Dossier de veille sur l’éducation… nouvelle

Le numérique à l’école : des mythes aux réalités ?

Nous tenons à remercier André Tricot pour sa relecture attentive.

Apprendre et faire apprendre, aussi et surtout à la maison : une situation devenue quotidienne, depuis un an, pour les élèves et leurs parents, et bien sûr aussi leurs enseignant‧es. L’essor de la pratique des classes virtuelles a notamment réactivé des interrogations anciennes portant sur l’efficacité des outils numériques au service des apprentissage scolaires.

André Tricot, psychologue cognitiviste et professeur des universités (université Paul Valéry Montpellier 3), a coordonné le dossier « numérique et apprentissage scolaires » du Conseil national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco) mis en ligne en octobre 2020. Comme le montre sa bibliographie, ses nombreuses publications et interventions s’appuient à la fois sur des synthèses de la littérature empirique et ses propres travaux de recherche.

À quelles réflexions pédagogiques et didactiques la lecture de quelques-unes de ses publications récentes conduit-elle ? Comment les situer pour mieux les lire et les comprendre ? Et, au final, pourquoi et comment les mobiliser, pour sa propre activité et/ou celle d’autres professionnels de l’éducation ? Continuer la lecture de Le numérique à l’école : des mythes aux réalités ?