Lesson Study, une notice

[Pour voir l’introduction du thème, voir le premier billet de la série.]

Pour rappel, la Lesson Study est une démarche, une méthode consistant pour les enseignants à préparer en groupe une leçon d’étude sur un problème qui les intéresse avec l’aide de littérature scientifique et éventuellement d’experts, de chercheurs. Ainsi, la démarche permet aux praticiens de mener une recherche formatrice.

L’objectif à travers cette activité, c’est d’améliorer l’apprentissage des élèves et, pour les enseignants, de développer leurs compétences professionnelles. La focale est donc sur la leçon et non sur les enseignants, le but n’est pas de les stigmatiser. Cependant, selon le pays, les objectifs peuvent varier. En effet, en Chine, même si les experts japonais disent bien que ce n’est pas le but de la Lesson Study, les enseignants multiplient les cycles pour perfectionner une leçon.

De plus, le cycle qui est détaillé plus bas doit être répété plusieurs fois autour d’un même thème. L’objectif n’est pas forcément de raffiner une leçon mais comme il a été dit plus haut de développer des compétences à travers une question de recherche. La démarche est ainsi un projet sur le temps long.

En outre, la Lesson Study se place généralement dans le cadre d’un projet d’établissement, la démarche est coordonnée à l’échelle de l’école. Mais la coordination peut aussi se faire à l’échelle de l’académie, de chercheurs, etc. D’ailleurs, l’initiative des Lesson Studies n’est ainsi pas tout le temps du fait des enseignants mais aussi du personnel de direction, de chercheurs. Cette collaboration est importante car la réalisation demande du temps et du matériel, d’où la nécessité de soutiens.

Selon les experts, le nombre d’étapes d’un cycle varie fortement. Nous en compterons 7 pour détailler au mieux le déroulement.

1) Choix du thème de recherche : La série de cycles doit avoir un thème principal qui sera enquêté à travers les leçons.

2) Question de recherche : Les membres de l’équipe doivent s’accorder sur le thème du cycle qu’ils vont mener. Celui-ci correspond plus ou moins à une question de recherche. Par exemple, comment en première année de primaire les élèves retiennent au mieux une histoire racontée?

3) Recherche : Les enseignants lisent la littérature scientifique concernant leur problème ou s’entretiennent avec des chercheurs, des experts sur la question. L’équipe peut, bien entendu, déjà contenir un chercheur mais cela ne change pas réellement la démarche.

4) Préparation de la leçon : Le groupe prépare la leçon d’étude qui va être menée en anticipant le comportement des élèves à la manière d’une hypothèse de recherche.

5) La leçon d’étude : Un des membres enseigne la leçon pendant que les autres observent attentivement l’apprentissage des élèves. Des enseignants d’autres établissements et des personnes extérieures peuvent participer à l’observation.

6) Discussion : Une discussion sur les résultats récupérés pendant la leçon d’étude. Qu’a-t-il été observé ? Que peut-on en déduire ?

7) Diffusion : Enfin, les enseignants diffusent leurs résultats dans la communauté éducative locale voire nationale à la fin du cycle ou à la fin des cycles.

http://preservice.lessonresearch.net/wp-content/uploads/2014/01/lessonStudyCycle.jpg
Schéma simplifié d’un cycle de Lesson Study

Mais ce schéma varie beaucoup selon les pays, au grand déplaisir des experts japonais qui pensent que seule la version originelle est valable. Ce sera le thème du prochain billet de blog sur la Lesson Study à travers le monde.

Billets suivants :

Pour aller plus loin :

Vidéos (en anglais) montrant des Lesson Studies :

Ces vidéos ne sont pas en tant que telles scientifiques, elles cherchent à promouvoir la méthode. Mais elles sont de bons exemples de Lesson Study.

Article anglophone :

L’article ci-dessous est le résumé d’une émission de radio qui donne une bonne première approche des Lesson Studies en abordant également les débats autour de la démarche.

Articles scientifiques francophones :

  • Martin Daniel, Clerc-Georgy Anne (2017). La lesson study, une démarche de recherche collaborative en formation des enseignants ?. Phronesis, vol. 6, n°1-2, p.35-47.
  • Takeshi Miyakawa, Carl Winsløw (2009). Un dispositif japonais pour le travail en équipe d’enseignants : étude collective d’une leçon. Éducation et didactique, vol. 3, n°1, p.77-90.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *