Les enseignants, le collectif… et le leadership

Photo du DV 104Avec entre autres l’instauration du conseil pédagogique en 2005 et les 20 % d’autonomie accordés aux établissements du secondaire  par la nouvelle réforme du collège, le travail et la prise de décision collectifs dans les établissements s’imposent de plus en plus en France, nécessitant  de nouveaux types d’organisation pour favoriser la réussite de tous les élèves. Certains y voient un renforcement du pouvoir des chefs d’établissement au détriment de la liberté pédagogique de l’enseignant et une hiérarchisation accrue ; d’autres une occasion de définir collectivement des modalités d’exercice spécifiques à l’établissement. Qu’en est-il dans les autres pays pour lesquels beaucoup de responsabilités éducatives sont à la charge du niveau local ? Que dit la littérature de recherche de ce leadership partagé, exercé notamment par les enseignants ?

Les courants de leadership qui traversent la littérature de recherche se concentrent très souvent sur le leadership des chefs d’établissement, même lorsqu’ils évoquent un leadership partagé, réparti entre les différents membres de la communauté éducative. Il s’agit par exemple de voir comment le chef d’établissement peut favoriser l’engagement des acteurs éducatifs dans une prise de décision davantage collective, ou comment certains acteurs peuvent prendre des responsabilités dans la perspective de devenir eux-mêmes chefs d’établissement.

Un autre courant de leadership que nous avons suivi dans ce Dossier de veille n° 104 (« Le leadership des enseignants au cœur de l’établissement ») concerne cette fois-ci directement les enseignants : quelles spécificités peuvent-ils apporter au leadership d’un établissement scolaire ? S’engagent-ils toujours et de quelle manière sur le travail collectif dans l’établissement ? Quelles missions ou quelles fonctions prennent-ils en charge, et est-ce qu’ils continuent à enseigner parallèlement à ces missions ?

Nous aborderons dans ce Dossier de veille l’émergence et la définition de ce courant dans la littérature de recherche en éducation, en distinguant un leadership des enseignants formel, lorsque différentes fonctions sont prises par les enseignants, et un leadership plus diffus, lorsque les missions assurées par les enseignants font partie de leur engagement dans l’établissement, dans une dynamique de prise de décision collective. Les liens entre leadership des enseignants et développement professionnel des enseignants seront également étudiés dans ce dossier.

Pour citer ce dossier :

Reverdy Catherine & Thibert Rémi (2015). Le leadership des enseignants au cœur de l’établissement. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 104, octobre. Lyon : ENS de Lyon.


Une réflexion au sujet de « Les enseignants, le collectif… et le leadership »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *