Appel à candidature pour la conférence de consensus sur les apprentissages des nombres et des opérations

L’appel à candidature pour devenir membre du jury de la conférence de consensus sur l’apprentissage des nombres et des opérations est ouvert : http://ife.ens-lyon.fr/enquetud/conf_nombres

En France, les acteurs de l’éducation, des décideurs aux enseignants, en passant par les parents, sont face au constat d’une diminution de la performance des élèves en mathématiques, à la fin de l’enseignement obligatoire. Depuis plusieurs années, les évaluations nationales et internationales alertent sur la proportion croissante d’élèves qui ne maîtrisent pas des compétences de base. En 2014, la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) a publié plusieurs documents montrant qu’un jeune français sur dix, ayant participé à la Journée défense et citoyenneté, est en difficulté dans l’utilisation des mathématiques de la vie quotidienne (numératie) ; qu’entre 1997-1999 et 2011-2013, la bonne progression des acquis des élèves de CP ne s’observe plus à l’entrée en CE2 ; que les dernières évaluations CEDRE 2014 (Cycle des évaluations disciplinaires réalisées sur échantillons) montrent une grande hétérogénéité des résultats en fin de primaire et une augmentation des élèves en difficulté en fin de collège, confirmant ainsi les résultats de PISA 2012.

Les regards se tournent invariablement vers l’enseignement élémentaire pour interroger l’implication des apprentissages précoces en mathématiques.

La prochaine conférence de consensus du CNESCO, intitulée « Nombres et opérations : premiers apprentissages » (novembre 2015), est l’occasion de s’interroger sur les savoirs et savoir-faire dont l’apprentissage ou l’enseignement font apparaître des difficultés. Après avoir entendu des chercheurs issus de divers disciplines universitaires, des enseignants du primaire, des personnels d’encadrement, de futurs enseignants, ces interrogations se sont concrétisées en une série d’une dizaine de questions qui structureront la conférence et les travaux du jury dont seront issues des préconisations.

L’objectif général de la Conférence de consensus  est de chercher à dégager les points d’accord et ceux qui donnent lieu à désaccord(s) afin de faire ressortir les premiers et d’engager des voies de résolution des seconds. Les recommandations qui seront issues des travaux du jury visent à suggérer des modalités d’intervention afin de prévenir ou surmonter les difficultés des élèves et celles des enseignant(e)s et à améliorer les performances des élèves jusqu’à la fin de l’école élémentaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.