La jeunesse : état transitoire ou permanent ?

DV95Après un dossier sur l’enfance (Musset, 2011), un autre sur la jeunesse 2.0 (Endrizzi, 2012), nous nous intéressons dans le dernier numéro des Dossier de veille de l’IFÉ à la jeunesse de manière plus générale sous le titre : Une jeunesse fantasmée, des jeunesses ignorées ?

La jeunesse fascine autant qu’elle inquiète la société. Difficile dans ces conditions pour les jeunes de trouver leur place dans la société. Comme dans d’autres domaines, les différences nationales sont très importantes, en fonction de considérations historiques, politiques, sociales, culturelles ou encore économiques. En Europe, on peut distinguer quatre groupes de pays : l’Europe du nord, l’Europe occidentale, les pays du Sud de l’Europe et les pays de l’Est. Selon qu’il s’agit des valeurs propres aux jeunes, des aides institutionnelles, du marché de l’emploi, de la décohabitation, ou encore de l’influence de la religion, on retrouve souvent ce découpage.

Pourquoi certains pays, dont la France, affichent la jeunesse comme une priorité nationale, alors que dans le même temps, elle fait l’objet de suspicions diverses : une jeunesse dangereuse qu’il convient de canaliser ; une jeunesse perdue qu’il convient d’aider ; une jeunesse malmenée dont l’insertion professionnelle est rendue difficile ; etc. Pourtant, dans le même temps, la jeunesse est représentée comme un âge d’or que beaucoup d’adultes ne veulent pas quitter. Tant et si bien qu’il est devenu bien difficile d’établir la limite entre la jeunesse et l’âge adulte : 18, 24, 35 ans ? Voire davantage pour certains auteurs (Galland & Roudet) qui voient dans la tranche d’âge 18-60 une certaine homogénéité.

Pour en savoir plus sur cet âge de la vie, coincé entre l’enfance (et l’adolescence ?) et l’âge adulte, ce dossier fait le point sur ce qu’en dit la recherche. Et se poser la question de la jeunesse revient aussi à se poser la question de ce qu’est un adulte…

Pour citer ce dossier :

Thibert Rémi (2014). Une jeunesse fantasmée, des jeunesses ignorées ? Dossier de veille de l’IFÉ, n°95, octobre. Lyon : ENS de Lyon.
En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=recherche&dossier=95&lang=fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.