La grande section de maternelle est-elle devenue le nouveau CP ?

DV 92-Aperçu du dossierLe Dossier de veille de l’IFÉ n° 92 (avril 2014) se penche sur la question de la petite enfance et de sa place au sein des dispositifs d’accueil et d’éducation proposés au sein des pays de l’OCDE. Plusieurs enjeux tourne autour des premières années de scolarisation et de leurs justification :

  • les enjeux relatifs à l’accueil des enfants, au soin, aux préoccupations relatives aux parents (travail des femmes, égalité hommes-femmes, vie familiale et professionnelle) ;
  • les enjeux relatifs à l’éducation, les objectifs et démarches pédagogiques, la conception du rôle de l’enfant et de celui de l’adulte (discours pédagogique) ;
  • les enjeux lié au caractère scolaire des apprentissages nécessaires à la réussite de l’enfant (surtout en France).

Ces enjeux sont cumulatifs et se déclinent en fonction des orientations conceptuelles et institutionnelles liées aux contextes nationaux. Mode de garde ou première étape de l’École, la préscolarisation pose questions dans de nombreux pays. En France, nous assistons à une “primarisation” de l’école maternelle et à une didactisation des savoirs. Ouverte à tous sans autre conditions que celle de l’âge, elle assure les apprentissages liés au développement moteur et affectif selon des programmes définis au niveau du ministère de l’éducation nationale. Aujourd’hui sujette à de vives critiques, on lui reproche de ne pas profiter à tous les enfants de manière équitable et de contribuer au creusement d’écart entre enfants socio-économiquement favorisés et les autres. Des différences d’efficience entre enfants aux niveaux des apprentissages (langagiers en particulier) peuvent être engendrées dès les années de maternelle entrainant parfois un “mauvais départ” dans le long cursus scolaire. Au vu des constats sur les écarts initiaux entre élève principalement dus aux origines sociales de ceux-ci, le modèle éducatif de l’école maternelle basée sur l’autonomie et la réflexivité supposée des élèves risque de creuser plus avant les inégalités.

A travers les récents travaux de recherches sur le sujet, nous réfléchirons dans ce dossier à la place du jeune enfant de zéro à six ans, à cette période qui précède l’instruction obligatoire dans la plupart des pays de l’OCDE. Nous abordons d’abord les articulations entre les différents enjeux politiques, économiques et sociologiques que son étude génère pour nous intéresser ensuite aux conditions favorables aux processus d’apprentissages et au développement global de l’enfant. Nous concluons sur la pertinence d’une scolarisation précoce et sur les effets du « tout éducatif ».


3 réflexions sur « La grande section de maternelle est-elle devenue le nouveau CP ? »

  1. Bonjour, j’ai lu avec attention votre dossier. Je le trouve de grand intérêt. Je suis doctorante à l’université Aix-Marseille et ma thèse porte sur les politiques éducatives pour la mise en place d’un système de protection et d’éducation de la petite enfance en Egypte (1980-2011). Bien que le dossier se focalise sur le contexte français et d’une façon plus générale sur les pays de l’OCDE, je trouve que les problématiques et les thématiques abordées peuvent aisément trouver leur place et leur application dans le contexte égyptien actuel. Cela dit, il est intéressant de remarquer que les politiques éducatives (surtout françaises et de la sphère anglo-saxonne) accentuant l’importance de la scolarisation précoce de la petite enfance pour la préparation à l’école primaire (readiness for school) semblent se propager au-delà de leurs zones d’influence géographiques et influencer les programmes éducatifs pour la petite enfance des autres pays, comme l’Égypte. Bien cordialement, Chiara Diana

  2. J’ai lu ce dossier avec beaucoup d’intérêt; j’ai été un peu surpris que vous ne parliez pas du tout des travaux de Rémi Brissiaud sur les premiers enseignements des nombres, qui me semblaient rentrer parfaitement dans ce cadre?

    1. Merci pour l’intérêt que vous portez à nos publications. Effectivement, plusieurs chercheurs ne sont pas mentionnés dans ce dossier malgré la pertinence de leur travaux. Ne pouvant citer tout le monde (contrainte éditoriale), nous présentons une sélection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.