La littératie : un objectif majeur au Québec

Le Conseil supérieur de l’éducation québécois est fortement mobilisé sur l’importance de développer les habiletés en littératie. Si les résultats de PIRLS (programme internationale de recherche en lecture scolaire) inquiètent particulièrement les français, ils chagrinent également les québécois. Le score moyen sur l’ensemble des pays de l’OCDE est de 538; celui des pays de l’Union européenne est de 534; celui de la France est de 520 (29ème rang); celui du Canada est de 548 (12ème rang), le Québec se situant au 21ème rang.

La Faculté d’éducation de l’université de Sherbrooke vient de lancer (le 13 décembre) un programme d’éveil à la lecture et à l’écriture pour les élèves du préscolaire fréquentant un système de garde scolaire. Expérimenté depuis trois ans dans 22 écoles en milieux défavorisés, ce dispositif propose des vidéos, “des fiches d’activités, des fiches d’interaction autour du livre”, ainsi que divers outils d’accompagnement pour les éducatrices et éducateurs des SGMS (service de garde en milieu scolaire).

Les principaux objectifs de ce programme sont les suivants :

  • Augmenter le nombre d’heures de stimulation au monde de l’écrit chez les enfants;
  • Développer le plaisir autour des livres;
  • Développer leur sensibilité au schéma du récit;
  • Développer leur capacité à répondre à des questions de type microsélection, inférence et réaction au texte;
  • Développer l’interaction autour du livre;
  • Développer la motricité fine et la motricité globale;
  • Développer le vocabulaire.

Les premiers résultats montrent l’influence positive du programme sur les “processus de compréhension, l’engagement dans les activités de lecture et l’ouverture aux livres”.

Et puisque nous sommes à quelques jours de Noël, voici le lien vers les fiches autour du thème de Noël.

couverture livre

Sources :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.