Méthodes de lecture et difficulté d’apprentissage

Le service de veille Scientifique et technologique de l’INRP vient de mettre en ligne le n° 31 de ses Dossiers d’actualité (rédactrices : Annie Feyfant, Marie Gaussel).

Il est consacré aux “méthodes de lecture et difficultés d’apprentissage“.

Comme à l’accoutumée, il tente de faire le point sur l’état des recherches, et ici, des débats, au niveau international.

Que l’on parle de méthode globale, méthode syllabique, whole language, phonics , etc., on voit bien que les tiraillements récents sont aussi récurrents.

Le volet sur les difficultés d’apprentissage, qui traite beaucoup du cerveau et de la dyslexie, laisse ouvert le champ pour une approche des difficultés de lecture d’un point de vue global.Les derniers commentaires à l’occasion de la sortie du rapport PIRLS 2006, laissent à penser que les débats ne sont pas clos et que les enseignants de maternelle et primaire, les parents et tous les acteurs du monde éducatif ont encore du grain à moudre pour assurer l’égalité de tous les enfants devant l’acte de lire.

Ce Dossier accompagne le séminaire de formation organisé par l’INRP (Service formation de formateurs) les 6, 7 et 8 décembre prochains sur le thème : Méthodes de lecture et difficultés d’apprentissage : les échanges entre recherche, médiatisation et formation. L’objectif de ces trois journées est de faire le point sur ces méthodes qui font débat, afin d’éclairer la formation des enseignants. Quels sont les savoirs disponibles, comment aborder la médiatisation autour de l’apprentissage de la lecture, quelle réflexion avoir sur les modalités de travail en formation initiale et continue des enseignants?


1 réflexion sur « Méthodes de lecture et difficulté d’apprentissage »

  1. La Revue des sciences de l’éducation a publié en 2003 un numéro (vol. 29, n° 1) consacré à “L’enseignement de la littératie au XXIe siècle: nouveaux enjeux, nouvelles perspectives” et dirigé par Régine Pierre. On y trouve notamment un article de Susan Burns, Linda Espinosa et Catherine E. Snow : “Débuts de la littératie, langue et culture : perspective socioculturelle”; un article de R. Pierre : “Décoder pour comprendre : le modèle québécois en question”; de José Morais, Régine Pierre et Régine Kolinsky :”Du lecteur compétent au lecteur débutant : implications des recherches en psycholinguistique cognitive et en neuropsychologie pour l’enseignement de la lecture” ou de Régine Pierre :”Décoder pour comprendre : le modèle québécois en question”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.