Une éducation inclusive… par le numérique ?

L’inclusion et le numérique sont deux bouleversements qui impactent fortement les pratiques éducatives (Carrim et Bekker, 2022). Cependant, le numérique peut-il participer, dans une perspective inclusive, de l’émancipation et du pouvoir d’agir de tous les publics apprenants, qu’ils soient en difficulté, à besoins particuliers, en situation de handicap ou issus de minorités ? Si, d’un côté, les possibilités des outils numériques pour soutenir les apprentissages de toutes les personnes apprenantes permettent de proposer des programmes d’études plus inclusifs (UNESCO, 2020), de l’autre, la numérisation de la société, y compris des pratiques éducatives, peut impacter le bienêtre étudiant et affecter leur inclusion scolaire ou universitaire (OCDE, 2023). Face à cette tension, le « numérique pour inclure » pose question : quelles sont les convergences entre éducation inclusive et éducation numérique, et les promesses et défis qu’elles révèlent ?

Cette question fait l’objet du Dossier de veille de l’IFÉ 146, intitulé L’éducation inclusive et numérique : quelles convergences ?. Ce double changement de paradigme est tout d’abord abordé sous l’angle de ses enjeux politiques, sociaux, économiques, et de ses couts humains et matériels. Puis, des exemples concrets illustrent comment soutenir la médiation humaine par la médiation numérique pour faire émerger de nouvelles cultures inclusives dans les postures, les partenariats, les rôles, et les pratiques pédagogiques des personnels éducatifs. Face à ces changements, la formation à l’éducation inclusive et numérique nécessite de favoriser, et de valoriser, la réflexivité in situ et la mobilisation de compétences multiples : il s’agit de mettre en résonnance les interprétations et expériences de la diversité avec les connaissances technologiques.

Ce Dossier met ainsi en lumière le fait que l’éducation inclusive et numérique nécessite d’articuler des procédures individuelles et des situations collectives, soutenues par des médiations humaines et numériques. Outre ses possibles et ses enjeux, elle comporte des questions encore en suspens, et de nouvelles perspectives et défis, notamment ceux posés aujourd’hui par l’intelligence artificielle. Elle relève, profondément, d’une conception démocratique et citoyenne de l’éducation pour toutes et tous à l’heure du numérique, et vise à passer d’une finalité adaptative à une finalité inclusive et émancipatrice des outils. Elle permet, en retour, de renouveler le regard sur les usages numériques éducatifs.

Pour en savoir plus :

Références :

  • Carrim, N. et Bekker, T. (2022). Placing inclusive education in conversation with digital education. South African Computer Journal, 34(2), 18‑34.
  • OCDE. (2023). Equity and Inclusion in Education: Finding Strength through Diversity [rapport].
  • UNESCO. (2020). Rapport mondial de suivi sur l’éducation, 2020 : Inclusion et éducation : tous, sans exception. [rapport].

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.