(Un Dossier de veille pour) comprendre Parcoursup, entre conceptions et usages

« Coup d’État numérique », « outil gestionnaire et comptable de la pénurie » (Faerber, 2023) pour ses détracteur·trices, ou instrument « plus rationnel et plus humain » (Blanquer, 2018) pour ses promoteurs, Parcoursup, plateforme numérique d’orientation vers l’enseignement supérieur a cinq ans et continue, malgré une routinisation de la procédure, à diviser fortement. Le Dossier de veille n° 142 « Parcoursup : réguler et rationaliser l’accès à l’enseignement supérieur » propose une synthèse des recherches menées sur la plateforme, pour en comprendre les mécanismes profonds et les effets qui en découlent.

Votée en 2018, la Loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) a instauré légalement Parcoursup, à la fois procédure, plateforme d’information et mécanisme algorithmique d’affectation des nouveaux.elles étudiant·es. Elle a introduit en France un véritable changement de paradigme dans l’accès à l’enseignement supérieur : alors que la seule obtention du baccalauréat permettait une entrée de droit dans une formation non sélective, ces mêmes formations hiérarchisent désormais les candidat·es. Leur demande peut être acceptée ou refusée au vu de leur dossier scolaire et des places disponibles. Pour corolaire de ces bouleversements, la Loi ORE se donne pour objectif de renforcer l’orientation dès le lycée pour maximiser la réussite des étudiant·es.

Les chercheur·ses en sciences humaines et sociales se sont rapidement saisi·es de l’objet Parcoursup pour analyser les racines de la réforme (Hugrée et Poullaouec, 2022), comprendre ses implications pour les acteurs éducatifs du secondaire (Veyrac et al., 2022), disséquer son fonctionnement algorithmique (Grenet, 2022) ou encore débattre de l’acceptabilité des effets de la Loi ORE en termes de justice sociale (Charles et Delès, 2020 ; Frouillou et al., 2022).

Ce Dossier mobilise ces recherches, qui renouvèlent la réflexion sur l’accès à l’enseignement supérieur en France. Il vise plus spécifiquement à identifier et à comprendre les logiques des acteurs et des outils qui accompagnent, guident, filtrent et sanctionnent l’entrée dans une formation postbac. De cette problématique générale découlent trois questions qui structurent cette synthèse : pourquoi avoir introduit de nouvelles modalités d’accès à l’enseignement supérieur ? Quelles sont les nouvelles ressources et modalités d’accompagnement à l’orientation pour les lycéen·nes ? Comment fonctionnent les algorithmes d’affectation de Parcoursup, dont l’opacité est souvent décriée ?

En mettant au jour les outils et les acteurs de l’orientation depuis 2018, l’enjeu est d’identifier les éléments de Parcoursup à l’origine des nombreuses controverses sur la réforme et d’interroger les notions de justice sociale qui sous-tendent les nouvelles conditions d’accès à l’enseignement supérieur en France.

Références bibliographiques citées dans ce billet

  •  Charles, N., et Delès, R. (2020). Les conceptions de la justice sociale en Europe. Le cas de l’accès aux études supérieures. L’Année sociologique, 70 (2), 313-336.
  • Faerber, J. (2023). Parlez-vous Parcoursup ? Seuil.
  • Frouillou, L., Pin, C., et van Zanten, A. (2022). D’APB à Parcoursup. Deux conceptions de l’affectation post-bac et leurs effets sur les inégalités. Dans Simioni, M. (dir.), Comment ça matche. Une sociologie de l’appariement (p. 61-99). Presses de Sciences Po.
  • Grenet, J. (2022). Les algorithmes d’affectation dans le système éducatif français. Dans Simioni, M. (dir.), Comment ça matche. Une sociologie de l’appariement (p. 21-60). Presses de Sciences Po.
  • Hugrée, C., et Poullaouec, T. (2022). L’Université qui vient. Un nouveau régime de sélection scolaire. Raisons d’Agir.
  • France Culture. (2019). Jean-Michel Blanquer et Parcoursup.
  • Veyrac, H., Murillo, A., et Blanc, J. (2022). Appropriations des prescriptions de Parcoursup par des proviseurs adjoints. Dans Bonasio, R., et Veyrac H. (dir.), Appropriations de nouvelles prescriptions (p. 49-64). Octarès.

Pour aller plus loin :

Lauricella, M. (2023). Parcoursup : réguler et rationaliser l’accès à l’enseignement supérieur. Dossier de veille de l’IFÉ, 142, janvier. ENS de Lyon.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie Lauricella (31 janvier 2023). (Un Dossier de veille pour) comprendre Parcoursup, entre conceptions et usages. ÉDUVEILLE. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o439


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search