La science ouverte à portée de clic

Alors que, depuis début novembre, les portes des universités sont fermées à leurs étudiant·es qui ont cours en ligne, les activités de recherche continuent, sur place pour certaines nécessitant du matériel expérimental, à distance pour la plupart. Dans le champ de l’éducation, l’actualité est finalement dense car beaucoup de colloques de recherche ont été reportés du printemps 2020 à l’automne 2020, et sont au final organisés à distance. Les inconvénients sont nombreux (problèmes techniques éventuels, impossibilité de communication directe et donc échanges plus limités…) , mais soulignons ici l’intérêt de permettre à un public beaucoup plus large que d’habitude de pouvoir assister à ces colloques.

Vous ne manquerez pas bien sûr les prochains grâce à la page mise à jour régulièrement (et ce n’est pas une mince affaire ces temps-ci) de l’agenda des colloques sur le site de l’équipe Veille & Analyses. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur la santé des étudiant·es en vous connectant le 27 novembre à la 4e Journée Denis Theunynck d’Universanté, ou comprendre le même jour l’évolution de l’engagement professionnel des enseignant·es sans vous déplacer à Lille, ce qui vous permettra peut-être d’apporter votre pierre au Grenelle de l’éducation lors de son seul et unique colloque scientifique « Quels professeurs au XXIe siècle ? », organisé par le CSEN le 1er décembre.

Vous n’avez pas le temps, ou vous avez manqué un colloque, comme la journée d’étude de l’IFE à propos des enquêtes sur le confinement du 17 novembre ? Pas de problème, les vidéos éventuellement disponibles après-coup sont dans la rubrique « Colloques en ligne », qui pourra trouver dans cette période particulière une deuxième jeunesse.

Un autre intérêt est de mettre en lumière des travaux beaucoup moins médiatiques de qualification des enseignant·es-chercheur·ses, comme les soutenances de thèse ou d’habilitation à diriger des recherches (HDR), qui certes sont publiques en temps normal, mais qui se font actuellement intégralement en ligne. Si l’on utilise la plateforme theses.fr qui recense toutes les thèses déposées dans un laboratoire français, on trouve 53 thèses dans le domaine « Éducation et enseignement » qui vont être soutenues dans les 6 prochains mois. Et il y a fort à parier que les soutenances se feront en novembre et décembre, période limite pour valider son année. Attention quand même, si vous demandez à y assister, à bien avoir conscience que les soutenances sont des moments primordiaux de la carrière des doctorant·es. A noter à ce propos, notre rubrique « Thèses » signale les thèses soutenues en France et déposées en ligne, notamment sur la plateforme theses.fr. N’hésitez pas à nous contacter pour signaler une thèse qui aurait échappé à notre vigilance.

Enfin ce tour d’horizon très et trop rapide de la science en train de se faire en direct, dans l’esprit de la science ouverte (voir la dernière recommandation de l’UNESCO à ce propos), ne serait pas complet sans la référence à la plateforme d’archives ouvertes HAL, où vous trouverez tous les types de documents, articles scientifiques, thèses, HDR, rapports… que les chercheur·ses déposent en vue de les partager avec la communauté scientifique et de remplir par la même occasion leur devoir de dissémination de leurs résultats.

Pour vous abonner au Bulletin Veille & Analyses et recevoir par messagerie les derniers signalements (et les Dossiers de veille de l’IFE dès qu’ils paraissent) : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/abonnement.php


1 réflexion sur « La science ouverte à portée de clic »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.