Utiliser les recherches en éducation ? Oui, mais pourquoi et comment ?

La volonté d’adosser les politiques et les pratiques éducatives aux résultats de la recherche s’amplifie depuis plusieurs années, en France, comme à l’international. Si cette idée, ou cette injonction selon les cas, semble pertinente, elle ne va pourtant pas de soi dans sa mise en oeuvre. Tout d’abord, de quelles recherches parle t-on ? En effet, plusieurs courants de recherches portant sur l’apprentissage et l’enseignement coexistent sans forcément partager les même façons d’appréhender ce qu’il se passe à l’école. La rencontre entre les recherches portant sur l’éducation ( psychologie, sociologie, philosophie, économie et histoire de l’éducation, mais aussi sciences cognitives, sciences du langage, …) et les pratiques enseignantes est loin d’être évidente et génère depuis plus de 50 ans des tensions et des disputes dans un climat de méfiance réciproque. De vastes controverses quant aux enjeux éducatifs traversent régulièrement les médias et l’opinion publique suscitant de nombreuses confusions sur l’éducation en tant qu’objet de recherche. Les questions portant sur l’opérationnalisation des savoirs savants dans le quotidien des établissements scolaires sont nombreuses  : comment les savoirs scientifiques circulent-ils entre les sphères politiques, scientifiques et éducatives ?  Quels types de connaissances peuvent être utilisés et comment juger de la pertinence des résultats de la recherche, ceux susceptibles d’apporter une contribution significative à l’amélioration des pratiques ou à la prise de décision politique ? Comment ces recherches peuvent-elles être mobilisées puis appropriées par les enseignant.e.s de manière à mieux faire réussir les élèves ?

Ces problématiques sont abordées dans le Dossier de veille 132, Les pratiques enseignantes face aux recherches.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.