ÉTAPES 1 et 2 : pour tout savoir sur les transformations pédagogiques dans le supérieur

MàJ du 10 juillet :
l’enquête est prolongée jusqu’au lundi 9 septembre 2019

L’enquête ÉTAPES – Transformations et Améliorations Pédagogiques dans l’Enseignement Supérieur – concerne tous les établissements d’enseignement supérieur français, publics et privés sous contrat. Elle s’intéresse à leur dynamique institutionnelle propre en matière de qualité d’enseignement, et à leurs services, structures, ou missions d’appui à l’enseignement.

Lancée à l’initiative de l’Institut français de l’éducation (IFÉ-ENS de Lyon) en partenariat avec les associations  ANSTIA (association nationale des services TICE et audiovisuels de l’enseignement supérieur) et Réseau des SUP (services universitaires de pédagogie), cette enquête vise à :

  • mettre au jour les dynamiques institutionnelles en matière de qualité de l’enseignement et de transformation pédagogique ;
  • cartographier les unités d’appui à l’enseignement en place dans les établissements, en termes de positionnement institutionnel, de moyens humains et financiers mobilisés et enfin d’activités.

Pour appréhender les contextes institutionnels locaux, cette enquête est déclinée en deux volets indépendants et complémentaires, sous forme de questionnaires ciblant des acteurs différents :

  • un volet « transformation institutionnelle » adressé aux commissions formation, vice-présidences et/ou directions d’études impliquées dans la formation, la réussite étudiante et/ou l’innovation pédagogique  ;
  • un volet « appui à l’enseignement » visant les responsables d’unités (service, structure ou mission) dont le mandat s’inscrit explicitement dans une perspective d’amélioration de l’enseignement.

Autrement dit, un même établissement est appelé à fournir une seule réponse, idéalement concertée, pour le volet 1.
Il est en revanche susceptible de fournir plusieurs réponses au volet 2, selon le nombre d’unités d’appui existantes.

L’accès à ces deux questionnaires est ouvert jusqu’au 12 juillet 2019

“transformation institutionnelle” : http://enqueterecherche.ens-lyon.fr/enquetud/etapes1
“appui à l’enseignement” : http://enqueterecherche.ens-lyon.fr/enquetud/etapes2

pour toute question : enquete-etapes (@) ens-lyon.fr

La démarche est inédite, à plusieurs titres. À la fois dans les collaborations sur lesquelles elle se fonde, dans le périmètre national ciblé et dans l’objet « collectif » qu’elle privilégie (les établissements et les unités d’appui, plutôt que les individus).
L’ambition, à ce niveau, est essentiellement descriptive, il s’agit d’appréhender la diversité des configurations institutionnelles, d’identifier ce qui converge et ce qui diverge d’un établissement à l’autre en restant attentif à la complexité des contextes locaux.

En quoi ÉTAPES se différencie-t-elle d’autres enquêtes ?

Concrètement, en privilégiant une entrée par les collectifs institués (“unités”), ÉTAPES s’inscrit en complémentarité des travaux existants, centrés très majoritairement sur les profils et activités des individus : c’est le cas des enquêtes d’ANSTIA auprès de ses adhérents par exemple, c’est aussi le cas de l’enquête menée par l’université de Lausanne et le réseau local ACOPÉ en 2016, du sondage réalisé par l’AIPU lors des JAPES 2016 (Journées de l’accompagnement pédagogique dans l’enseignement supérieur) ou bien de celui lancé en octobre 2018 à l’initiative du MESRI. Au niveau international, la tendance est similaire : l’enquête diffusée par l’université du Québec à Trois-Rivières en 2018, ou encore les enquêtes régulières de l’International Consortium for Educational Development interrogent rarement les contextes institutionnels.

Quelle exploitation sera faite des réponses ?

Les données du premier volet sur les transformations institutionnelles seront croisées avec celles du second volet dédié aux unités d’appui à l’enseignement pour permettre une analyse plus riche des configurations à l’échelle des établissements.
Les associations professionnelles partenaires pourront, à partir des données brutes, réaliser des analyses approfondies correspondant aux questions qu’elles se posent.
Des journées de restitution seront organisées afin de rendre compte des résultats de cette enquête aux répondants et aux adhérents des réseaux partenaires, ANSTIA et réseau des SUP.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.