Wikipedia et la pédagogie (1)

A l’objection traditionnelle sur le manque de fiabilité de Wikipedia, la réponse également habituelle est DIY : do it yourself ! Mais encore faut-il passer à l’acte ! Eh bien saviez-vous que les usages pédagogiques de l’encyclopédie se développent et pas seulement outre Atlantique, ni même outre Manche ?

En France, le Projet P8 du département arts plastiques de l’université Paris 8 mérite à ce titre toute notre attention. Lancé sous la houlette de Jean Noël Lafargue le projet rentre en 2005/2006 dans sa 2ème saison. Les étudiants inscrits à l’atelier « Marathon Encyclopédique » sont invités à valider leur UV en complétant Wikipedia dans le domaine des arts plastiques qui les concerne. Ils s’enregistrent sur la page du projet et affichent publiquement la liste des articles sur lesquels ils souhaitent travailler.Avec le projet Egypte lancé à la rentrée 2005 dans l’externat St-Jean Berchmans (Québec), Mario Asselin fait le pari que la participation des élèves à un projet authentique d’écriture collective stimulera leurs motivations et donc leur apprentissage. Les contenus seront élaborés dans un premier temps sur le wiki propre à l’école primaire puis transférés sur Wikipedia quand ils auront atteint une maturité suffisante. Dans cette expérience , la publication sur Wikipedia ne constitue pas une fin mais plutôt un moyen pour enraciner l’apprentissage dans un contexte réel.

Dans la sphère anglophone, nous retiendrons 2 projets universitaires d’envergure. Dans celui de l’Indiana University animé par Kevin Zollman , des étudiants de philosophie ont reçu pour consigne de vérifier les contenus de quelques articles choisis à l’aide de ressources papier avant de motiver leur intervention dans Wikipedia. Dans le cadre d’un cours sur les nouveaux médias à l’université de Hong Kong, Andrew Lih propose quasiment chaque semestre à ses étudiants d’éditer une collection d’articles sur un sujet précis : WTO (OMC) était le thème retenu dans le dernier atelier .

Parallèlement à ces projets pédagogiques, des démarches ouvertes de promotion sont initiées au sein des instances éducatives. Ainsi, au Québec toujours, le RECIT (réseau pour le développement des compétences par l’intégration des technologies) a ouvert dernièrement un site qui médiatise les programmes scolaires à l’aide d’une liste de concepts renvoyant sur Wikipedia. Créé dans le cadre du programme de formation de l’école québécoise pour l’éducation primaire et secondaire, le site PDFEQ-MST-Wikipedia se présente donc comme une « baie ouverte » sur les articles de Wikipedia pour les mathématiques, les sciences et les technologies (cf. carnet de Patrice Létourneau).

D’autres projets au sein de la fondation Wikimedia intéressent ouvertement enseignants et apprenants. Les Wikiversities ou Wikiversités intégrées au projet Wikibooks ou Wikilivres en français, sont des espaces dédiés à la publication de cours et de manuels ; elles sont structurées en facultés : School of education par exemple.
La société Wikicities fondée par Wikimedia offre par ailleurs l’hébergement de projets wiki à toute communauté intéressée ; le projet Education Wikicity agrègent par exemple des wikis universitaires multilingues en cours de déploiement.

Cette revue d’initiatives pédagogiques que l’on pourrait qualifier de « citoyennes » questionnent bien évidemment notre rapport à la connaissance et soulèvent de nombreuses questions quant aux modèles d’apprentissage en oeuvre. Dans ces expériences, le savoir ne se transmet plus : il se construit et même il se co-construit. Cette vision dynamique peut-elle être mise au service de l’apprentissage ? Quelles leçons peut-on tirer de ces nouveaux usages en termes de pédagogie ? Les évaluations sont encore peu nombreuses, mais quelques retours d’expérience offrent déjà quelques pistes intéressantes. Nous y reviendrons très prochainement…

Une dernière remarque pour finir concernant Wikipedia. Vous l’aurez sans doute remarqué, l’encyclopédie ne se nourrit pas seulement de ces exercices. Selon la logique de publicisation réflexive qui lui est propre, elles les donnent aussi à voir… et à penser : School and university projects , Wikipedia in der schule et Projets pédagogiques.
Et la communauté fait le reste en prodiguant conseils et recommandations aux enseignants : Schools’ FAQ , Methodik für lehrer

========

Mise à jour du 7 avril 2006 : la société Wikicities a été rebaptisée Wikia suite à une levée de fonds de 4 millions de dollards auprès de Bessemer Venture Partners (communiqué de presse du 30 mars). Le projet Education est désormais accessible à l’adresse suivante : http://education.wikia.com/wiki/Main_Page


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.