Qui écrit Wikipédia ?

Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, ferait-il fausse route en répandant l’idée que Wikipédia n’est finalement guère différente d’une encyclopédie traditionnelle ? En appuyant son analyse sur le nombre de contributeurs qui cumulent le plus de modifications, il montre que 50% des modifications sont effectuées par 0,7% des utilisateurs (soit 524 personnes), alors que les 2% les plus actifs (1400 personnes) réalisent près de 75% de l’ensemble des modifications.

Ce qui nous éloigne définitivement de la règle 80-20 définie par Pareto et nous rapproche de la règle 90-9-1 (Zipf) appliquée aux communautés de pratique :

  • 90% des utilisateurs sont des clandestins : ils lisent, observent mais ne contribuent pas
  • 9% sont des contributeurs occasionnels, dont les priorités sont extérieures à la communauté
  • 1% sont des contributeurs actifs, responsables de la grande majorité des contributions et démontrant pour certains un phénomène d’addiction

Wikipédia serait-elle donc « écrite » par un petit millier de personnes ? Rien n’est moins sûr si l’on examine plus attentivement la nature de ces contributions, en particulier la proportion de texte ajoutée à chaque modification. Les résultats de l’expérience à laquelle s’est livrée Aaron Swartz – Who writes Wikipedia ? – montre en effet que les utilisateurs qui apportent le contenu ne sont pas des contributeurs actifs, et pour une proportion non négligeable ne se donnent même pas la peine de créer un identifiant. Ils sont intervenus en moyenne sur une dizaine d’articles, généralement liés à une même thématique.

Le modèle qui se profile derrière cette analyse, comporte effectivement quelques convergences avec celui de l’édition traditionnelle : un « outsider » édite l’article pour ajouter du texte, puis les « insiders » interviennent à plusieurs reprises pour faire des modifications mineures, reformater l’article ou bien l’affecter à une catégorie, une liste, etc. : actions que seules les personnes impliquées dans le projet peuvent accomplir. Alors que les « outsiders » fournissent le contenu, les « insiders » comptabilisent la majorité des révisions.

Cette analyse fait largement écho à celle des chercheurs du Darthmouth College d’Hanovre qui il y a déjà un an avaient identifié – notamment – 2 types complémentaires de contributeurs :

  • les zealots : utilisateurs enregistrés « zélés » qui, motivés par l’acquisition d’une bonne réputation et/ou par l’adhésion à un projet communautaire, participent activement à la communauté et rendent compte publiquement de leur activité,
  • les good samaritans : « bons samaritains » anonymes qui sont, a contrario, peu enclins à faire carrière ou à s’identifier à une communauté mais qui participent bénévolement à cet effort intellectuel collectif.

La présence de ces contributeurs situés à la périphérie du projet, anonymes ou non, demeure largement méconnue. La communauté Wikipédia, centrée sur elle-même, ne connaît pas ceux dont l’activité n’est pas publicisée. Les discours majoritairement véhiculés mettent l’accent sur les chiffres, plutôt que sur la complexité de la dynamique éditoriale.

Pour que l’objectif encyclopédique ne se voit pas minoré au bénéfice de l’activité gestionnaire, ces contributeurs occasionnels ne devraient-ils pas être mieux reconnus au sein de la communauté, même si tel n’est pas forcément leur souhait ? Du moins leur existence permet-elle de relativiser les débats sur l’instauration d’une authentification préalable obligatoire…

Et vous, vous êtes plutôt bon samaritain ou… WikiGnôme ? WikiFée ? WikiFourmi ? WikiPompier ? ou peut être WikiLover ?


15 réflexions au sujet de « Qui écrit Wikipédia ? »

  1. @ Raph :

    Quel valeur accorder a une critique du blog d’une philosophe… par un prof de science po?
    Pas étonnant qu’un docteur en sophistique essaye de décrédibiliser un élève de Socrate…

  2. Bonjour,

    Une étude universitaire sur wikipedia :http://doc-iep.univ-lyon2.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Masters/Sociopo/prothais_d/prothais_d.pdf

    L’auteur étudie les possibles dérives de wp telles qu’elles sont dénoncées par Alithia. De là, il montre comment se fait le consensus sur wp et précise que le consensus et les débats sont les mêmes que ceux qui animent le débat scientifique. Il précise donc en note 174 : « Cette précaution nous semble indispensable pour nuancer les thèses à tendance conspirationniste que développent certaines personnes à l’égard de Wikipédia, comme le blog « Observatoire de Wikipédia » tenu par l’utilisateur Alithia, qui conclut à la présence de groupes révisionnistes, de propagande islamiste, etc (voir 1.1.4) »

    Alithia, qui se flatte d’être scientifique, quand elle est réellement étudiée est traitée de « conspirationniste ». Charmante boucle…

    ++

  3. La persévérance avec laquelle Alithia traque les dérives éditoriales de Wikipédia est impressionnante… Il ne serait pas inintéressant de connaître l’identité de celui ou celle qui se cache derrière ce pseudo, alors que l’anonymat des contributeurs de Wikipédia est tellement pointé du doigt…
    Par ailleurs, j’aurais bien aimé avoir les références des études auxquelles il est fait allusion dans ce billet.
    Quant à l’essai de Rosenzweig sur Wikipédia et l’histoire, je vous invite à le lire : beaucoup plus nuancé qu’Alithia veut bien le laisser croire…

  4. merci Jean-Michel de cette précision.
    Il est vrai que je n’ai pas pris le temps de vérifier ce qu’il en retournait de cette loi Zipf… aucun lien effectivement avec les communautés de pratique ! Et pourtant plusieurs sites utilisent cette analogie…

  5. Pour information, Alithia est une ancienne wikipédienne exclue pour son attitude agressive envers d’autres contributeurs.

  6. Les critiques d’Alithia visaient principalement les sujets sur lesquels « La Glaneuse » était en conflit, et les critiques étaient exactement les mêmes. Surtout, les contributeurs critiqués sont ceux qui s’opposaient à La Glaneuse! Ajoutons à cela que La Glaneuse était partie de Wikipédia (je corrige, elle n’avait été virée que quelques temps, mais elle est partie voyant qu’elle n’imposerait pas ses idées), elle a fait un passage-éclair quelques mois plus tard pour dire que les critiques d’Alithia sont fondées.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/13_d%C3%A9cembre_2006#blog_Wikipedia_un_mythe_article_droits_de_l.27homme_en_Iran_:_.C3.A0_Fabienkahn
    http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Special:Log&page=Utilisateur:La_glaneuse

    Par contre, je me demande si TOUS les sites à fond contre Wikipédia sont tenus par des exclus.

  7. Comment sais-tu cela Axonn ? Tu as des preuves, des traces de ses contributions ?

  8. Je pense que l’utilisation de cette encyclopédie est un outil dangereux et pernicieux….un ensemble de copvyo, de sources erronée d’informations…Il n’est même pas nécessaire de visualiser 5 articles au hasard, pour se rendre compte de cela…Tiens les médias ont évoqué la fin de cette encyclopédie…

  9. Alithia,

    Si vous voulez avoir une chance de descendre Wikipédia, il faudrait que vous ayez un nombre d’exemples qui soit représentatif par rapport au nombre d’articles.

    Etiweb

  10. Bonjour Laure,

    Merci, une nouvelle fois, pour cette veille bien utile.

    Juste un petit détail : la loi de Pareto est en économie, celle de Zipf est sur la répartition des lettres dans les mots. Sans doute, C. Anderson a mis tout cela à la mode avec sa longue traîne. Mais, au-delà d’une similitude éventuelle dans les répartitions, je pense qu’il n’y a pas grand rapport avec Wikipédia.

    Cela n’enlève rien au fond de la question et il est préférable, à mon avis, de ne pas tout mélanger.

  11. J’aurais tendance à préciser même que c’est l’essentiel des rédactions correctes qui sont le fait d’anonymes non membres de la communauté wikipedia et ne partageant pas son idéologie (de la « neutralité » par accumulation d’opinions d’où résulterait soi-disant un « savoir ») Et ça n’est pas un hasard. Car cette idéologie repose sur des présupposés erronés à savoir : l’objectif est la neutralité et non la vérité ou l’exactitude ; multiplier les opinions produit du savoir ; l’écriture de plusieurs ignorants associés produit une connaissance ; de même que l’incompétence rectifiée par le fait du nombre -des contributeurs etc. etc. . Telle est l’idéologie de wiwkipedia.

    En vérité les articles corrects, idéologiquement et pour l’exactitude, sont le fait de membres extérieurs et qui tiennent à le rester, qui sont très certainement des gens compétents sur un domaine, celui sur lequel ils écrivent et qui ont réussi à passer avant que leur article ne puisse être détruit par les ignorants qui composent la majorité des wikipedians actifs, à mon avis. Ceux-ci sont pour l’essentiel des informaticiens et ingénieurs, à la culture générale extrêmement succincte. On imagine ce que ça peut donner en histoire, droit, politique, sciences humaines et sociales, philosophie, anthropologie et culture, idées en général : une catastrophe .

    Il suffit de voir les classifications des sciences sur le portail de wikipedia, c’est édifiant. Voilà pour les principes. En pratique la communauté fonctionne de manière très sectaire, à l’inverse de toute communauté démocratique (chacun interprète les règles comme il veut et les réécrit au gré de ses besoins ; aucune notion de ce qu’est un vote, une responsabilité etc. ) Aucune instance décisionnelle, mais une police à l’encontre des personnes, et qui est riche en dysfonctionnements . Voir l’actuel comité d’arbitrage où s’étripent les administrateurs les + anciens, les + en vue et les + actifs, c’est assez instructif.

    La vie de la communauté ressemble à celle d’une secte par bien des aspects. Le résultat de cette pseudo-encyclopédie, du fait de l’incompétence grandiose des participants réguliers et autres chefs et surveillants, est la place considérable laissée à la propagande pour tout ce qui touche à l’histoire, à la politique, et aux idées qui ont une présence et un impact dans l’actualité.

    Tout cela est analysé sur le blog wikipedia un mythe :
    La place laissée à l’irrationalisme, aux pseudo-sciences au paranormal et à la parapsychologie, etc. les articles de désinformation et de propagande, la place éhontée laissée aux points de vue de la droite extrême, de l’antisémitisme, de l’islamisme, du gauchisme radical qui outrepasse les limites des valeurs et du cadre d’une démocratie, la diffamation des personnes etc.
    Tout ceci peut se voir et se comprendre sur le blog d’Alithia : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/

    Il en ressort clairement que wikipedia est une pseudo-encyclopédie, dont les professeurs doivent connaître les défauts pour mettre en garde étudiants et élèves Erreurs et assertions fausses, désinformation, propagande, c’est fondé et expliqué , par exemple :

    1) pour ce qui est de la propagande d’extrême-droite, fasciste, islamiste voyez par exemple les articles : Les sites extrémistes pris comme référence sur wikipedia : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5264041-6.html Le problème des sources sur wikipedia : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5335203.html Comment on écrit l’histoire sur wikipedia : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5335636.html Propagande en faveur de l’islamisme sur wikipedia : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5203972.html Pourquoi wikipedia trompe : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5218514.html Car wikipedia est une pseudo-encyclopédie : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/categorie-1020126.html Wikipedia pas neutre instille de la propagande : http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-4562440.html

    2) Sur Dieudonné et la logique qui l’a porté jusqu’au FN , via l’antisionisme radical où perce son antisémitisme voir encore les articles sur le blog d’Alithia (wikipedia un mythe) qui dénonce le mythe de la neutralité de wikipedia : Comment une mouvance antisioniste fait coexister extrême-droite et extrême-gauche http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5341151-6.html#anchorComment Les soutiens du Réseau Voltaire et de Dieudonné http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-5341151.html Un article qui explique la démarche de Dieudonné, Soral vers le FN et la possible convergence extrême-droite / extrême-gauche http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/article-4970180-6.html Etc. etc. ce ne sont que quelques exemples….

    P.S. je suis moi-même professeur et ai écrit ce blog comme un observatoire de wikipedia après l’avoir observé de très près, minutieusement et longuement

  12. Difficile de contribuer à une encyclopédie lorsqu’on n’est pas spécialisé dans un domaine précis. Généralement, plutôt que de risquer de dire des bêtises, on préfère s’abstenir et se dire que d’autres esprits plus éclairés feront le travail. Je contribue modestement à wikipédia mais c’est très rarement pour proposer un nouveau contenu approfondi.

Les commentaires sont fermés.