Rentrée scolaire : les marronniers sont de retour

A l’approche de la rentrée scolaire, les médias ressortent les marronniers (« article d’information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible »).

Ainsi voit-on revenir le coût de la rentrée scolaire : en 2009 (« Le coût de la rentrée scolaire en baisse de 8,7%, selon Familles de France » ; « Le coût de la rentrée scolaire en nette baisse ») comme en 2008 (« Polémique sur le coût de la rentrée scolaire » ; «La rentrée scolaire 2008 coûte 7.6% moins cher »).

L’absentéisme des enseignants fait aussi partie des marronniers de rentrée, soit parce qu’à la rentrée, on manque des profs, soit parce qu’on imagine déjà les « galères » à venir.
Fin juin, la presse s’est fait l’écho d’un rapport indiquant que le taux d’absentéisme des enseignants était deux fois plus élevé que celui des salariés du secteur privé.
Selon RTL, qui se serait basé sur une « enquête confidentielle » du ministère de l’Éducation nationale, « 45% des profs des écoles ont posé un congé maladie » en 2007/2008, soit 3 millions de jours d’absence.
Un courrier du ministre de l’éducation nationale a répondu aux protestations du SNUipp (L. Chatel, 22/07/09), dans lequel il dénonce la non pertinence de cette comparaison.
Au-delà des commentaires sur un rapport que sans doute peu de journalistes ont lu et qui stigmatise-pour reprendre les propos de Luc Chatel- les enseignants, en émettant des doutes sur la validité des 11 jours d’absence pris en moyenne par cette moitié d’enseignants, s’est posé le problème du remplacement des enseignants malades ou en formation sur le temps scolaire. En novembre 2008, X. Darcos précisait : « le ministère de l’éducation nationale dispose d’un potentiel de remplacement important mais l’organisation du dispositif de remplacement ne permet pas de mobiliser plus de 80 % de ce potentiel». Il annonçait alors la mise en place d’une Agence nationale de remplacement, d’une vingtaine de personnes, en septembre 2009.
A nouveau envisagée par L. Chatel à l’occasion de la polémique autour du fameux rapport, cette mise en place demandera encore un peu de temps et de concertation avec les partenaires sociaux.

L’automne est également favorable à la publication d’ouvrages traitant d’éducation, de pédagogie, d’enseignement … En 2008, 36% des titres de la rubrique « pédagogie » du catalogue d’un libraire lyonnais, tous niveaux de lecture confondus, ont été publiés entre septembre et décembre. On ne sait si la tendance sera équivalente en 2009, sachant qu’à fin juillet, les titres publiés dans cette même rubrique sont deux fois moins nombreux que l’an passé (120 contre 246). Continuer la lecture de « Rentrée scolaire : les marronniers sont de retour »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search