Travail collaboratif et Ressources Educatives Libres

Le travail collaboratif est volontiers mis en avant, dans de nombreux domaines, notamment éducatifs, et a pris encore plus d’importance avec l’arrivée du web dit 2.0. Il se développe notamment dans la sphère éducative, entre autres choses pour ce qui concerne la création de ressources éducatives, ce qui implique aussi une redéfinition des droits d’auteurs. Les différents projets qui se montent dans le monde, pour mettre en commun les pratiques, pour élaborer à plusieurs du contenu éducatif, pour partager ce savoir, ont souvent recours aux formats libres et aux licences libres, afin que chacun puisse s’approprier les ressources, indépendamment de sa situation, de son équipement, et que chacun puisse les adapter aux spécificités locales. L’interopérabilité entre les outils et les documents est nécessaire. Continuer la lecture de « Travail collaboratif et Ressources Educatives Libres »

Est-ce ainsi que les enseignants vivent ?

(A propos de l’ouvrage “La souffrance des enseignants”, de Françoise Lantheaume et Christophe Hélou paru aux PUF en septembre 2008″)

L’idée que des enseignants se trouvent professionnellement en difficulté, peinent à « tenir leur classe », soient « usés » ou « désabusés », n’est pas nouvelle. Le thème revient même de façon récurrente dans l’actualité lors de diverses occasions : faits divers dans un établissement scolaire, mouvement social donnant lieu à des analyses sur le « malaise enseignant », sortie d’un film ou d’un livre mettant en scène les difficultés du métier, etc.

Selon les cas, deux grands types d’explications sont souvent convoquées. Les unes mettant l’accent sur la défaillance personnelle d’enseignants n’arrivant plus à faire face aux élèves « tels qu’ils sont aujourd’hui », les autres soulignant plutôt la « mission impossible » de l’école dans un contexte politique et social donné. Dans les deux cas, la spécificité du métier et de l’activité enseignante est neutralisée, voire ignorée.

La gestion de la difficulté au cœur du métier

L’originalité du travail de Lantheaume et Hélou réside justement dans le renversement de perspective qu’ils proposent, en resituant les difficultés des enseignants au cœur de l’expérience ordinaire de leur travail. Autrement dit, quand la gestion de la difficulté – qui est partie constitutive de l’expérience de l’enseignant- devient souffrance, qu’est-ce que cela signifie quant aux évolutions de ce métier ? Comment aborder cette souffrance non pas uniquement en tant que dysfonctionnement mais aussi en tant que manifestation d’une crise de transition d’un métier qui ne « protège » plus la personne derrière le professionnel ? Continuer la lecture de « Est-ce ainsi que les enseignants vivent ? »

Stage wiki à l’INRP

La formation de formateurs de l’INRP propose les 9 et 10 octobre prochains à Lyon un stage sur les usages des wikis en contexte éducatif.
Après les exposés introductifs et échanges sur les expériences individuelles, l’essentiel du temps sera consacré aux ateliers :1/ le premier invitera à la découverte de Wikipédia2/ le second à l’analyse des usages pédagogiques des wikis3/ et le dernier à la conception d’un scénario d’apprentissage.

Pour cette seconde édition, Hélène Godinet (EducTice) et moi même (VST) avons opté pour une formule “complète” : les stagiaires seront encouragés à utiliser un espace wiki pour mutualiser leurs questionnements et leurs pistes d’exploitation. Cet espace, Wiki-hop, est d’ores et déjà consultable, bien qu’en phase de structuration (indulgence requise !).

Merci en tous cas de relayer l’information auprès de vos réseaux respectifs, et de vous inscrire pour celles et ceux que le sujet intéresse avant le 4 octobre prochain.

Pour mémoire, la première édition a eu lieu en janvier 2008 : vous en trouverez des traces ici et .

De la gestion (concrète) des transitions scolaires ou professionnelles

Même si la validation des acquis de l’expérience (VAE)* tend à occuper le devant de la scène, la question de l’orientation fait une rentrée plus discrète mais néanmoins remarquée. Près de chez nous, tout d’abord : se tiendra en effet à Lyon la semaine prochaine une conférence de 2 jours organisée dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, sur le thème Gérer les transitions: l’orientation tout au long de la vie en Europe. Cette conférence, à laquelle le Cereq et l’INRP ont contribué, rassemblera près de 300 experts européens, avec pour « ambition d’identifier les convergences possibles pour améliorer l’orientation des jeunes au sein des systèmes éducatifs européens et de mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la résolution relative à l’orientation, adoptée en 2004 » par l’UE. 3 ateliers structureront les échanges :
1. Quelle qualité d’information et de services ? Quelle coordination des acteurs ?
2. Orientation et insertion : prévention des sorties sans qualification
3. Aménager / accompagner les transitions tout au long de la vie.

Continuer la lecture de « De la gestion (concrète) des transitions scolaires ou professionnelles »

Enseignants efficaces et pédagogie “explicite” : et si l’évaluation altérait l’appréciation ?

La dernière livraison de la Revue française de pédagogie contient un passionnant article d’un chercheur de l’université Libre de Bruxelles, qui relance le débat sur les pratiques pédagogiques les plus efficaces (Vincent Carette, Les caractéristiques des enseignants efficaces en question, Revue française de pédagogie, n°162, 2008, pp.81-93).

En matière pédagogique, en effet, la tendance dominante depuis le début du XXI°siècle est à jauger l’efficacité des enseignements à l’aune des résultats à diverses épreuves d’évaluation (si possible standardisées).Quoi de plus logique apparemment ? Dans une approche pragmatique, ne vaut-il pas mieux analyser les méthodes pédagogiques sur ce qu’elles produisent, plutôt qu’à partir de grandes polémiques idéologiques, difficiles à arbitrer faute de critères objectifs ?

C’est, à grands traits, le raisonnement qui préside aussi à la popularisation des grandes enquêtes internationales de type PISA. Celles-ci ont le mérite de décontextualiser le débat, en fournissant une mesure étalon en théorie indépendante des cultures et passions nationales.

C’est aussi la démarche qui a sous-tendu plusieurs recherches sur les pratiques enseignantes les plus « efficaces », approche qu’on peut résumer sous le terme de « processus-produits » (où la qualité du processus est appréciée en fonction des produits). Or, qu’elles soient francophones ou anglo-saxonnes, les conclusions convergentes de ces études, ont dressé un portrait type de l’enseignement efficace qui est, paradoxalement, à l’inverse des propositions pédagogiques contemporaines issues de la recherche en éducation (de type socioconstructivistes pour faire court). Continuer la lecture de « Enseignants efficaces et pédagogie “explicite” : et si l’évaluation altérait l’appréciation ? »

Les parents face à l’école : implication et stratégies diverses

Une certaine tradition républicaine française a longtemps marginalisé le rôle des parents dans l’école. En déposant leurs enfants devant le portail de l’école, les parents s’en remettaient aussi à une institution qui entendait laisser à la porte les affiliations «civiles » des élèves, pour les éduquer dans la culture républicaine commune. Dans cette vision de l’école, l’intervention des parents s’arrêtait peu ou prou là où commençait le travail du professeur. Depuis les années 70, les conceptions ont largement évolué. Les parents se sont vu progressivement ouvrir les portes des instances dans les écoles (conseils d’école, conseils d’administration…) et on les inclut même officiellement dans « la communauté éducative » depuis les années 80. C’est d’ailleurs à cette époque qu’on a commencé à parler des parents « consommateurs d’école », à l’image du titre de l’ouvrage de Ballion paru en 1982 (1).
En fait, quand on aborde cette question de la relation des parents à l’école, plusieurs visions différentes sont souvent confondues. On peut en effet s’intéresser à la participation des parents au fonctionnement de l’établissement scolaire, ou se pencher plutôt sur l’influence de l’éducation familiale sur les parcours scolaires, ou encore étudier l’influence des parents sur le fonctionnement du système éducatif, etc. On trouvera une synthèse de ces approches dans le dossier consacré au sujet fin 2006 par la VST : « les parents et l’école ».

Deux ouvrages parus ces derniers mois illustrent certains regards possibles à ce titre.
Continuer la lecture de « Les parents face à l’école : implication et stratégies diverses »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search