L’orientation en débat

Après la publication cette semaine du rapport de la délégation interministérielle à l’orientation de Pierre Lunel, la 25e lettre VST vous propose de faire le point sur les politiques de l’orientation scolaire et professionnelle, à la lumière des récents travaux de recherche publiés sur le sujet.

Pour aller vite, le Schéma national de l’orientation et de l’insertion professionnelle propose de généraliser le module découverte professionnelle et l’entretien personnalisé en classe de 3e : des mesures qui renforcent l’implication du professeur principal et de l’équipe pédagogique et qui préfigurent l’introduction de l’orientation dans le socle commun.
Dans ce Schéma, les conseillers d’orientation-psychologues voient leurs missions recentrées sur des fonctions d’information et de coordination, en liaison avec les entreprises et le service public de l’emploi.

S’agissant du supérieur, Pierre Lunel confirme les options des travaux du débat national université-emploi sur l’orientation active, synthétisées dans le rapport Hetzel sorti en octobre dernier : notamment la généralisation du “dossier unique de candidatures”, instruit en amont de l’inscription, à la fois par le conseil de classe et l’université, et le renforcement des mesures d’accompagnement la première année.
Ici, à nouveau, les praticiens de l’orientation sont implicitement encouragés à recentrer leurs activités sur les questions de transition vers l’emploi.

Dans un contexte où les sorties sans qualification ou diplôme (entre 110 000 et 170 000 élèves et 80 000 étudiants chaque année) atteignent des proportions tout à fait préoccupantes, il est vrai qu’une rénovation des dispositifs d’orientation s’impose et qu’elle ne va probablement pas sans repenser les formes d’organisation mêmes de l’école… et de l’université. Même s’il serait réducteur de cristalliser sur l’orientation toutes les insuffisances du système éducatif… Et malgré les dispositifs très hétérogènes observables d’un pays à l’autre, les enjeux et les difficultés rencontrées sont le plus souvent convergents. Continuer la lecture de « L’orientation en débat »

Vos impressions sur…

…le site de l’INRP (et l’ensemble de ses rubriques…) ?

Si vous souhaitez répondre à l’enquête que réalise l’INRP pour optimiser son site web, suivez le lien et laissez-vous guider…

http://enquetes.inrp.fr/internautes/consultation.htm

Ca ne prendra que quelques minutes.
Merci par avance de votre intérêt pour nos activités.
========
MAJ du 4 juin 2007 : cette enquête est aujourd’hui close. Merci à ceux qui ont contribué.

Ecole, régulation et marché

Lors d’une conférence organisée par l’ISPEF et l’INRP , le 7 mars, Christian Maroy a repris ce thème, titre de son dernier livre, pour proposer une analyse sur « les nouveaux modes de régulation du système d’enseignement en Europe ».

A partir de l’étude de six espaces scolaires en Europe (Portugal, Belgique, Hongrie, Angleterre et 2 espaces français), des chercheurs ont observé quatre types de régulations : les régulations institutionnelles, les relations intermédiaires (entre l’État et les établissements), les relations horizontales (entre établissements) et les relations internes aux établissements.

Ch. Maroy a choisi, pour cette soirée, de rester au niveau macro des régulations institutionnelles : quelles politiques, quelles divergences ou convergences, d’un pays à l’autre ? Continuer la lecture de « Ecole, régulation et marché »

Pédagogie et difficulté scolaire : constats sur trente ans

La relecture de la contribution de Marcel Crahay, « Quelle pédagogie pour les élèves en difficulté scolaire ? » , à l’ouvrage de G . Chapelle et D. Meuret (Améliorer l’école, PUF, 2006) est l’occasion de rappeler avec l’auteur les résultats et réflexions de la recherche francophone sur le sujet.

Partant du constat avéré par un certain nombres d’études [depuis 1975], que le redoublement est pour le moins inefficace et assez souvent contre productif face aux difficultés d’apprentissage, Marcel Crahay s’attache aux autres pratiques évoquées dans la lutte contre « l’échec scolaire » : travail en groupes et/ou individualisation, à la lecture des travaux de recherche.

Les problématiques en question portent sur :
1. Classe homogène ou classe hétérogène ?
2. Réduction de l’effectif des classes
3. Intérêt des groupes de besoins
4. Individualisation et égalité Continuer la lecture de « Pédagogie et difficulté scolaire : constats sur trente ans »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search