Quand les écossais se mobilisent pour faire réussir leurs étudiants…

… ça donne des programmes de recherche pluri-annuels sur des thématiques dédiées et une quantité de livrables tout à fait impressionnante…

J’avais déjà exploité les travaux réalisés sur “la première année d’enseignement supérieur” dans mon intervention aux journées Pédagogie universitaire numérique de l’IFÉ en janvier 2011, mais en y revenant aujourd’hui, je redécouvre en quelque sorte la richesse de ces travaux autour des enhancement themes, c’est-à-dire autour des thématiques structurantes pour penser la réussite étudiante…

Le programme de recherche en cours s’intitule “développer et soutenir les programmes d’enseignement” (Developing and Supporting the Curriculum) (2011-14) ; il vise à apporter des éléments de réponse aux questions suivantes :
– comment le curriculum au sens large est-il conçu et mis en oeuvre ?
– à qui est-il destiné ? comment le public étudiant évolue-t-il ?
– quel accompagnement est nécessaire auprès des personnels ?

Toutes les publications des recherches précédentes sont téléchargeables. Parmi les derniers thèmes traités, on retiendra :

les diplômés du XXIe siècle / Graduates for the 21st Century (2008-11)
plus de 15 publications qui traitent des compétences à acquérir pour les jeunes diplômés d’aujourd’hui et de la manière dont ces compétences sont travaillées

les relations entre recherche et enseignement / Research-Teaching Linkages: enhancing graduate attributes (2006-08)
une série de rapports qui examinent par discipline comment les étudiants développent des compétences de recherche

la première année d’enseignement supérieur / The First Year: Engagement and Empowerment (2005-08)
plus de 10 rapports traitant de l’entrée dans les métiers d’étudiant

l’évaluation intégrée / Integrative Assessment (2005-06)
avec des publications qui traitent de l’équilibre à mettre en oeuvre entre évaluation sommative et évaluation formative

flexibilité de l’offre de cours / Flexible Delivery (2004-06)

Une des particularités de ces programmes de recherche, financés par le Scottish Higher Education Enhancement Committee (SHEEC), réside à la fois dans la diversité des méthodes employées et dans la pluralité des acteurs mobilisés, avec des réseaux de décideurs, des cadres des universités, des enseignants-chercheurs et des organisations étudiantes.

Les recommandations faites dans ces nombreux rapports ont-elles été opérationnalisées ? et avec quels résultats ? à voir…



Citer ce billet
Laure Endrizzi (2012, 13 juin). Quand les écossais se mobilisent pour faire réussir leurs étudiants… Éduveille. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o3of