Usage des blogs dans un cadre éducatif

L’utilisation de blogs dans le cadre de la classe semble être un sujet récurrent ces derniers temps. Nos amis québecois ont publié des articles et dossiers sur ce thème. Il ne s’agit pas tant du blog géré par l’enseignant pour sa classe, mais davantage de l’utilisation du blog par l’élève ou l’étudiant, dans le cadre de sa formation. Nous parlons donc de blogs (au pluriel) dans la classe.
Le site Internet de Profweb vient de mettre en ligne un dossier intitulé « Bloguer pour enseigner et apprendre », écrit par Charles-Antoine Bachand.

Qu’est-ce qu’un blog ?

La définition donnée dans le dossier est la suivante :

« Le blogue est généralement compris comme étant un site Internet qui prend essentiellement la forme d’un journal de bord ou d’un journal intime regroupant une série d’articles habituellement présentés par ordre antéchronologique (soit du plus récent au plus ancien). Chaque billet ajouté au blogue est généralement composé d’un texte, d’images, de vidéos, d’enregistrements sonores ou d’hyperliens. Pourtant, ce qui fait d’un journal Internet un blogue, c’est la possibilité qu’il offre aux lecteurs de commenter les billets de l’auteur à même la page Internet. »

Le blog permet donc une certaine interactivité entre auteurs et lecteurs (et les rôles s’inversent souvent), par là-même créant une dynamique qui peut s’avérer intéressante. L’auteur défend l’idée que chaque étudiant gère son propre blog. En effet, ils s’investissent davantage s’il y a un sentiment de propriété, ils se montrent plus actifs, leurs publications sont plus nombreuses.

De l’intérêt du blog

Rédiger, publier ce que l’élève fait permet de « conserver une trace de son raisonnement, documenter les étapes d’un processus ou d’un long projet ». Le blog permet une « discussion à grande échelle en publiant ses réflexions et ses réalisations sur la place publique », il aide ainsi les élèves à adopter une attitude réflexive sur leurs apprentissages, sur leurs pratiques. C’est un outil pouvant favoriser la métacognition.
Le blog peut donc s’avérer intéressant pour l’élève, mais aussi pour le prof, soit pour lui-même (démarche réflexive sur sa pratique), soit sur la connaissance affinée de ses élèves qu’il peut voir au travers de leurs écrits.

Les blogs d’enseignants sont maintenant monnaie courante. L’outil peut être utilisé de manière plus ou moins dynamique, il sert de vitrine sur Internet. Les enseignants doivent se poser la question de l’ouverture du blog sans restriction, ou au contraire de restreindre l’accès au blog aux seuls étudiants, en fonction des objectifs du projet. D’où l’intérêt de plateformes numériques spécialement dédiées à un usage pédagogique.

L’élève peut utiliser un blog pour plusieurs raisons. Outre les usages mentionnés précédemment, il peut s’en servir comme d’un portfolio d’apprentissage, comme d’un carnet de stage, comme d’une trace du chemin parcouru ou pour d’autres finalités dont la plupart restent surement à inventer. Il devra se poser la question de savoir s’il faut rendre ce portfolio public ou pas, et pour quelles raisons.
En tout état de cause, le fait de formaliser par écrit ses réflexions a des conséquences positives sur l’apprentissage.
Une étude de Ducate et Lomicka (2008 : « Adventures in the blogosphere : from blog reader to blog writers ») est citée, qui montre l’intérêt particulier que le blog peut revêtir dans une classe de langues, notamment en favorisant la visite d’autres blogs de cultures différentes, et en créant des liens entre blogs.

Controverses

D’autres questions gravitent autour de cette problématique. Il faut aborder ce qu’est l’identité numérique, il faut avoir conscience des traces que l’on laisse sur Internet, il faut dissocier le blog de l’évaluation, il faut accepter que tous les élèves n’aient pas la même approche, ni ne portent le même intérêt à s’exposer ainsi.

Les avantages d’un blog sont mis en avant dans cet article, mais certains sont soumis à caution. Jean Paul Moiraud estime sur son blog que cet outil répond à une « dilatation de l’espace et du temps éducatifs » avec une multiplication des acteurs (on sort du rapport duel enseigné / enseignant). Il questionne aussi la pertinence de la non-validation (évaluation) du contenu du blog, aborde la question de la scénarisation pédagogique et regrette que ne soit pas évoqué l’aspect juridique lié à la mise en ligne de documents divers (droit d’auteur, droit à l’image, droit de citation, etc.)

Je termine cet article par une dernière citation qui en est tirée : « Les blogues permettent de faire éclater les murs de la salle de cours et de créer une communauté d’apprentissage et d’apprenants qui peut rapidement devenir particulièrement riche et motivante, et ce, même si certains étudiants se permettent quelques billets moins pertinents et plus personnels. »

Pour aller plus loin

D’autres sites sont incontournables sur ce sujet :


2 réflexions sur « Usage des blogs dans un cadre éducatif »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.