Archives du mot-clé Grande Bretagne

Une nouvelle revue anglaise pour des synthèses approfondies des recherches en éducation

La principale association des chercheurs britanniques en éducation (BERA : British Educational Research Association) a lancé cette année une nouvelle revue en éducation qui privilégie des articles longs et fouillés sur les grandes questions éducatives, sous la forme de rapports sur des recherches de grande ampleur, d’états de l’art ou de synthèses de recherches. Il s’agit explicitement de permettre à des chercheurs de s’exprimer de façon approfondie, là où les autres revues en éducation de langue anglaise publient des articles plus courts et formatés. Le titre, clair et sobre, de Review of Education, tranche d’ailleurs avec l’emploi plus commun du terme « journal », habituellement utilisé en anglais pour qualifier les revues de type universitaire. La nouvelle revue veut également prendre en compte toutes les possibilités de la publication en ligne en ajoutant à l’article « classique » divers enrichissements et compléments : mises en contextes, prolongements, illustrations, présentation vidéo..La première vidéo de présentation par Ben Slavin de son article témoigne d’ailleurs d’un effort louable mais perfectible !

Le numéro 1 de la revue est en libre accès pendant encore quelques semaines sur le site de l’éditeur Wiley.

Le lancement de cette nouvelle revue complète le processus de création autour de BERA d’une sorte de plate-forme de publications comprenant déjà le British Educational Research Journal, le British Journal of Education Technology, le Curriculum Journal, Research Intelligence (bulletin plus institutionnel) et Insight, ce dernier étant un court dossier de vulgarisation des résultats de la recherche à l’intention du grand public.

 

Un état actuel de la recherche en éducation

L’Association britannique de recherche en éducation (British Educational Research Association) a choisit, dans son dernier bulletin « Resarch Intelligence » (disponible en ligne), de faire le point sur la situation de la recherche en éducation. Comme le pointe Alis Oancea, rédactrice en chef de RI, l’histoire des critiques externes de la recherche en éducation est sans doute aussi vieille que celle de la recherche en éducation elle même, que ce soit en Grande Bretagne ou ailleurs.

Que ce soit aux États Unis ou en Angleterre, les dernières décades du XX° siècle ont été marquées par une litanie constante de pamphlets, de polémiques et de controverses qui ont maintenu un climat constant de scepticisme et de défiance envers les travaux de recherche en éducation. Cette critique a atteint un sommet au milieu des années 90 en Angleterre, avec la publication de trois documents différents : le discours de D. Hargreaves à la Teacher Training Agency en 1996, le rapport commandé par l’inspection britannique (‘OFSTED) à J. Tooley et D.Darby en 1998 et un autre rapport en 1998 sur l’excellence de la recherche sur l’éducation commandé par le ministère de l’éducation à J. Hillage.

Où en est la recherche en éducation plus d’une dizaine d’années après ces rapports extrêmement critiques ? Comment les chercheurs britanniques en éducation y ont répondu ? Quels sont les progrès qui ont été accomplis et les nouveaux défis à relever ?Voilà en quoi s’emploie la vingtaine d’articles rassemblés dans ce numéro, rédigés par des chercheurs représentants des différents groupes de travail thématiques de l’association. D’autres articles font par ailleurs le point sur la situation spécifique au Pays de Galles, en Irlande du Nord et en Écosse d’une part,  et sur la France, la Suisse et la Suède, d’autre part.