Archives du mot-clé dyslexie

Débat autour de la dyslexie et du concept de « norme biologique de la lecture »

Il peut être intéressant ici d’adopter un point de vue sociologique de ce trouble de la dyslexie, très cadré par les politiques éducatives actuelles et pris en charge par les professionnels de santé. Woollven (2011) précise ainsi, dans la Revue internationale de politique comparée, que « le repérage et la prise en charge de la dyslexie se situent donc au croisement de la pédagogie et de la pathologie, prenant différentes formes selon les contextes : une approche diagnostique et rééducative en France, une approche évaluative et remédiative au Royaume-Uni ». Elle évoque une « norme biologique de la lecture », qui légitime les approches cognitivistes et neurologiques dans le domaine de la lecture (référence notamment aux experts du rapport de l’INSERM de 2007), au détriment des approches pédagogiques et sociales. Ramus (2005) précise quant à lui qu’il existe souvent une confusion entre la dyslexie et les difficultés de lecture, l’origine biologique (c’est-à-dire génétique et neurologique) de la première étant scientifiquement étayée, les deuxièmes dépendant des conditions sociales et pédagogiques. Mais une origine biologique n’implique pas pour lui une prise en charge seulement médicalisée, puisque des stratégies de remédiation appliquées par les enseignants et les orthophonistes ensemble peuvent améliorer le quotidien des dyslexiques (voir le site personnel de Ramus qui recense les différents points de vue de ce débat sur la dyslexie).

 

Cet article de blog est un développement du Dossier d’actualité Veille & Analyses IFÉ n° 86 (septembre 2013) : « Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux ». Vous trouverez la liste des articles de blog associés à ce Dossier sur la page de présentation et les références correspondantes regroupées dans notre bibliographie collaborative qui comprend les références complètes et les accès éventuels aux articles cités (libres ou payants selon les abonnements électroniques de votre institution).