Archives du mot-clé citoyenneté

Égalité, citoyenneté, etc.

Le 13 avril dernier, s’est tenu, à Vaulx-en-Velin le troisième Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté (CIEC), les deux premiers s’étant tenus en mars et octobre 2015.
La focale médiatique n’a vu dans cette journée que la présentation par le premier ministre du projet de loi « égalité et citoyenneté. Or, une centaine d’acteurs du monde économique, associatif, de cette fameuse « société civile », ont planché en quatre ateliers, autour de 8 défis, chaque atelier recevant la participation d’un(e) ministre ou secrétaire d’État. Continuer la lecture de Égalité, citoyenneté, etc. 

Les pratiques argumentatives et l’esprit critique à l’école

L’argumentation, quotidiennement utilisée, est au cœur de nombreuses activités, privées ou professionnelles. Elle est non seulement centrale dans plusieurs domaines mais indispensable dans l’enseignement. On observe aujourd’hui une prise de conscience de l’importance de l’argumentation dans les pratiques scolaires notamment avec la mise en place de l’éducation morale et civique (EMC) qui remplace dans les programmes l’éducation à la citoyenneté depuis la rentrée 2015. Il est d’ailleurs inscrit dans le domaine 3 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture que les démarches argumentatives sont au cœur de la formation de la personne et du citoyen pour la transmission de valeurs fondamentales et de principes inscrits dans la constitution.

Le courant du critical thinking, l’esprit critique, est depuis longtemps instauré aux États-Unis et dans les pays anglosaxons en général mais très peu en France où il est couramment admis que la seule formation disciplinaire  développe de par sa nature savante une approche critique de la société chez l’élève.

Continuer la lecture de Les pratiques argumentatives et l’esprit critique à l’école 

L’éducation à la citoyenneté

Depuis une dizaine d’année, la notion d’éducation a la citoyenneté est présente dans les déclarations institutionnelles et dans les travaux de recherche en éducation.
Elle ne renvoie pas l’éducation civique au rang des concepts obsolètes et reste encore une vision floue de l’avenir des sociétés, dès lors qu’on lui associe le qualificatif de « globale ».
Elle bouscule les convictions, elle contourne le politique pour privilégier le culturel. Elle se targue d’universalité, mais se heurte à des discours sur la nation.
Elle est essentiellement « démocratique », dans les préconisations européennes, et doit être synonyme d’apprentissage de compétences d’ordres cognitif, éthique et social. Elle doit trouver sa place dans les curriculums. Elle doit être « enseignée » et bouscule les pratiques.
Elle a du mal à se forger une légitimité et à prouver son efficacité à former des citoyens. Elle a du mal à trancher entre une société à laquelle les individus participeraient par libre accord et une société composée d’individus égaux devant la loi et politiquement avertis.
Le dossier d’actualité de la VST n°57 du mois d’octobre présente le contexte de cette « éducation à la citoyenneté ». Il met en évidence un glissement dans l’interprétation du concept de citoyenneté,  du registre politique vers le registre culturel.  Le dossier explore ensuite les modalités de mise en place et la réalité de l’éducation à la citoyenneté, du point de vue des enseignants et des élèves, dans une vision très internationale.