Archives pour la catégorie Echos des colloques

Inné, non ! Acquis, oui !

vidal-geneve-2016

La deuxième journée ( cf. article 1 et article 2 sur la première journée) débute avec la conférence de Catherine Vidal, neurobiologiste et auteure de nombreux ouvrages sur les relations entre neurosciences et genre. Elle dirige une collection, Égale à Égal publiée chez Belin, qui s’intéresse aux questions d’égalité entre les femmes et les hommes  « pour faire le ménage des idées reçues« .

Catherine Reverdy et moi prenons d’abord le temps de discuter avec elle avant la présentation sur les moyens à mettre en œuvre pour démonter un à un les clichés portant sur les (soi-disant) différences entre le cerveau des femmes et celui des hommes. « Expliquer les démarches scientifiques avec humour, combattre les mauvaises images avec de bonnes, ne pas jargonner, voilà ce qui peut permettre au public de mieux comprendre les messages et de réfuter les préjugés » selon la scientifique.

Ce sont ces préjugés naturalistes qu’elle combat lors de cette conférence en démontant des théories innéistes sur les capacités des femmes et des hommes débouchant le plus souvent sur des neuromythes sexistes (comme les rôles sociaux ou professionnels attribués aux individus selon leur sexe, à ce propos lire notre Dossier de veille n°112).

Continuer la lecture de Inné, non ! Acquis, oui ! 

Neuroplasticité : de l’importance du plaisir

geneve-ansermet

Après la conférence d’ouverture d’Olivier Houdé, celle de François Ansermet, psychiatre pour enfants et adolescents, clôt cette première journée. Avant lui sont intervenus Stéphane Pagès sur les bases physiologiques de la mémoire ( il a d’ailleurs provoqué une vague d’émotion dans l’assemblée, à peu près 500 personnes du milieu de la petite enfance genevoise, en expliquant comment son équipe avait coupé les moustaches d’une souris pour mieux apprécier sa capacité à apprendre de nouveau signaux), Josette Serres et Laurence Rameau sur les pratiques pédagogiques des crèches à l’appui de la recherche (retour sur la théorie de l’inhibition avec le test du chamallow comme prédicteur de réussite ultérieure: est-on capable à 4-5 ans de résister 10mn  à l’envie de manger un chamallow ?) et Sharon Peperkamp sur l’acquisition du langage chez le bébé. Continuer la lecture de Neuroplasticité : de l’importance du plaisir 

Neurosciences et petite enfance : un peu, à la folie… pas du tout !

geneve-houdeLa semaine dernière (1er et 2 décembre 2016) se déroulait à Genève le 12e colloque organisé par  le service petite enfance de la ville intitulé « L’éducation à la lumière des neurosciences ». Catherine Reverdy et moi-même y étions conviées suite à notre Dossier de veille sur les difficiles relations entre neurosciences et éducation. Des invités prestigieux,  comme Catherine Vidal ou Olivier Houdé, occupaient la tête d’affiche et nous fûmes flattées de leur être associées (après avoir averti l’organisatrice de nos réserves sur le concept de « neuro-pédagogie »).

Nous allons rendre compte de certaines des conférences  auxquelles nous avons assisté à travers plusieurs articles, dont le présent inaugure la série. Continuer la lecture de Neurosciences et petite enfance : un peu, à la folie… pas du tout ! 

La comparaison internationale en éducation au programme des prochains Entretiens Ferdinand Buisson

La prochaine édition des Entretiens Ferdinand Buisson se déroulera à Lyon le mercredi 30 novembre 2016 (18h-20h, IFÉ- ENS de Lyon) et aura pour thème la question des comparaisons internationales en éducation (participation gratuite sur inscription : veille.scientifique@ens-lyon.fr).

La publication prochaine (décembre 2017) des résultats de l’édition PISA 2015, qui plus est dans un contexte de campagne électorale, va en effet probablement donner lieu à un certain bruit médiatique. On constate depuis quelques années un écho croissant des enquêtes internationales, qui donnent l’occasion d’étalonner les résultats ou les performances des systèmes éducatifs, pour le meilleur comme pour le pire.  Quelle est l’utilité réelle de ces comparaisons internationales ? Comment sont-elles reçues et utilisées dans notre pays à travers le temps ?  Peut-on en tirer des leçons en termes de pratiques à importer ou exporter d’un pays à l’autre ? Par ailleurs, la comparaison internationale ne se réduit pas aux grandes enquêtes de l’OCDE. Qu’il s’agisse de travaux de recherche qui comparent des phénomènes ou des objets éducatifs  ou d’échanges internationaux dans le domaine de l’éducation, on constate souvent que ces processus de mise en perspective au delà des frontières nationales est souvent riche d’effets. En dénaturalisant des façons de voir ou des façons de faire fortement ancrées dans une tradition ou une routine nationale, ces comparaisons amènent à considérer « notre » éducation sous un jour nouveau. Continuer la lecture de La comparaison internationale en éducation au programme des prochains Entretiens Ferdinand Buisson 

Transmettre l’architecture, la ville et le paysage

Exceptionnellement, nous utilisons le support EDUVEILLE pour annoncer une manifestation proposée par le CAUE Rhône Métropole (Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement). Nous avions réalisé il y a quelques années un Dossier de veille sur l’architecture scolaire « De l’architecture scolaire aux espaces d’apprentissage : au bonheur d’apprendre ? » (Musset, 2012). La soirée proposée par le CAUE (mercredi 16 novembre), ouvre la réflexion pour « initier une relation pédagogique à l’architecture en milieu scolaire.

Au cours de cette « conversation », autour des questions « Transmettre l’architecture, la ville et le paysage au jeune public. Pourquoi? Comment?« , et qui sera animée par Gilles Boudinet et/ou Françoise Lantheaume (université Lyon 2) , interviendront
– Bénédicte Auriault, chargée du jeune public, Musées Gadagne.
– Michel Bastrenta, délégué académique aux arts et à la culture (DAAC).
– Rémi Boyer, professeur de mathématiques, collège Jean Moulin à Villefranche-sur-Saône, projet La fabrique du paysage dans une classe de 6e.
– Jacqueline Broll, directrice du pôle action culturelle et territoriale, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes (sous réserve).
– Marie-Anne Santoni, conseillère pédagogique départementale, Pôle réussites éducatives et action culturelle (PREAC), représentant la direction des services départementaux de l’éducation nationale Rhône (DSDEN 69).
– Adèle Wickersheim, paysagiste, intervenante au collège Jean Moulin à Villefranche-sur-Saône, projet La fabrique du paysage dans une classe de 6e.

La conclusion, « Sensibiliser au cadre de vie. Les jeunes : un public spécifique ? », reviendra à Gille Boudinet ou Françoise Lantheaume.

Inscription : 04 72 07 44 55.

 

À quoi rêve le collège des Bernardins ?

« À quoi rêve l’école ? » – telle fut la formule choisie par le philosophe Milad Doueihi pour introduire une journée d’étude organisée le 6 octobre 2016 par le Collège des Bernardins, un prestigieux « lieu de rencontres » situé au centre de Paris, sur un thème aussi large qu’ambitieux : « apprendre et enseigner à l’ère numérique ».

Encore faut-il prendre « école » au sens large, puisqu’il fut question aussi bien d’institution scolaire, d’école primaire et de lycée général, d’enseignement supérieur à l’université comme à la « web school factory » (une école post-bac en 5 ans visant à former de futurs managers du numérique), de formation en entreprise, de la soif d’apprendre à enseigner des étudiants ne voulant surtout pas devenir enseignants, ou de réflexions menées au sein de l’église sur la formation des prêtres. Continuer la lecture de À quoi rêve le collège des Bernardins ? 

C’est quoi, en fait, la différenciation dans l’éducation ?

Le cycle de conférence de consensus organisé par le CNESCO et l’IFÉ a débuté en janvier 2015 par une conférence sur le redoublement dont les conclusions invitaient à construire des alternatives à cette pratique globalement inefficace en termes d’apprentissages. La prochain conférence de consensus, dont les journées publiques se tiendront en mars 2017, s’attaquera à cette question des alternatives en mettant au programme le thème de la « différenciation ». Continuer la lecture de C’est quoi, en fait, la différenciation dans l’éducation ? 

Innover c’est savoir s’adapter

Les acteurs de l’enseignement agricole en Auvergne-Rhône-Alpes étaient en séminaire les 27 et 28 septembre, à Lyon, accueillis par l’IFÉ-ENS de Lyon, autour de la thématique « Oser, partager, construire l’innovation pédagogique »[1].

« L’innovation est un marqueur fort de l’enseignement agricole » comme le dit la DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes). Pour l’enseignement agricole qui reste un « secret bien caché » (Philippe Vinçon[2]), il était sans doute intéressant de faire le point sur les stratégies éducatives et pédagogiques mises en œuvre. Les enjeux de l’innovation pédagogique se déclinent en quatre axes, gouvernance, accompagnement et diffusion, prise en compte dans les pratiques pédagogiques[3] et utilisation de l’outil numérique. La clé de voûte de l’innovation étant l’évaluation et la valorisation des pratiques et dispositifs innovants. Continuer la lecture de Innover c’est savoir s’adapter 

De la fabrication de l’interdisciplinarité à sa généralisation

photo-masterclass-interdis
Mardi 13 septembre au soir se tenait un événement un peu particulier à la cité des sciences et de l’industrie, auquel j’ai participé : la masterclass « Fabriquer l’interdisciplinarité », organisée par le Lab School Network. Cette masterclass sera suivie d’un hackathon les 17 et 18 septembre sur la même thématique.
Une table ronde animée par Louise Tourret (France Culture) a débuté la masterclass, avec François Taddei, Emmanuel Saint-Fuscien et moi-même. Dans le public, des enseignants bien sûr, mais aussi des étudiants, des chercheurs, des comédiens… Commençant la table ronde par l’interdisciplinarité à l’école, j’ai tenté d’apporter des explications aux polémiques soulevées par la dernière réforme du collège, et notamment par les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).

Continuer la lecture de De la fabrication de l’interdisciplinarité à sa généralisation 

À propos de la persévérance scolaire

Je suis intervenu dans le cadre du Plan national de formation, devant des Inspecteurs de l’Éducation nationale de l’enseignement professionnel (IEN ET-EG) pour parler de la
persévérance scolaire. Mes interventions habituelles, depuis la sortie du Dossier d’actualité n° XXX portent sur le décrochage scolaire. Aborder la question sous l’angle de la persévérance oblige à changer de focale et à se mettre l’accent sur la prévention et sur ce qui permet aux élèves de s’engager dans leurs apprentissages. Le lien est rapidement fait avec le travail personnel de l’élève, objet du dernier Dossier de veille publié tout récemment (DV n°111, Représentations et enjeux du travail personnel de l’élève).

perseverance Continuer la lecture de À propos de la persévérance scolaire