Tous les articles par afgibert

Les sciences de l’éducation au risque de l’ovalie

Le colloque « Mêlées et démêlés, 50 ans de recherches en Sciences de l’Education » organisé par l’équipe Toulousaine du laboratoire EFTS a réussi la gageure de créer un événement réflexif et festif au service d’une « multi-discipline » scientifique. En séance d’ouverture, D. Lacroix, président de l’université de Toulouse, souligne que ce colloque permet d’inscrire cette discipline émergente dans une histoire, sans faire abstraction des polémiques.

Mélées et  Démélées ? un parallèle assumé

Le ton est ensuite donné par Jean-François Marcel, directeur de l’EFTS qui déroule avec brio l’analogie des sciences de l’éducation avec le maniement du ballon ovale.  Des champs où l’on ne craint pas de s’affronter, de controverser pour échanger, loin des précautions oratoires du « en même temps » (« pas de même temps » martèle l’orateur). On retiendra de sa leçon sommaire de rugby  l’importance des intervalles (la bonne distance du chercheur (et/ou de la chercheuse) avec son objet ?), des passages, des marquages et … des débordements, sans oublier la place de la défense et des adversaires.

Autour de la même thématique, les organisateurs du symposium ont confié à Marguerite Altet la difficile tâche de sélectionneuse des 15 figures marquantes des sciences de l’éducation pour composer une équipe qui gagne : 5 femmes, 10 hommes, qui ont répondu aux deux questions :

  • Quelle est la controverse la plus importante selon vous des sciences de l’éducation ?
  • Comment voyez-vous les sciences de l’éducation dans 20 ans ?

Continuer la lecture de Les sciences de l’éducation au risque de l’ovalie