Éducation familiale et scolarisation

Régulièrement, se pose la question de la répartition des rôles éducatifs entre les parents et les enseignants, entre l’école et la famille. Dans un rapport intitulé « Comment apprend-on ? La recherche au service de la pratique » (2010), l’OCDE s’est intéressé aux influences familiales sur l’apprentissage et la socialisation des enfants. Sujet très prisé par la littérature anglo-saxonne, abordé en 2005, dans un dossier de la Revue française de pédagogie, la problématique permet d’aborder bien d’autres variables que le seul déterminisme social, souvent mis en avant par les sociologues pour expliquer l’échec scolaire. Dans le Dossier d’actualité Veille et Analyses, n°63, sont déclinés quelques uns des effets de l’éducation familiale sur la réussite scolaire. Ces facteurs, favorables ou non, ont des influences variables selon leur combinaison dans l’environnement familial : styles éducatifs, pratiques culturelles, pratiques pédagogiques, attentes et projets parentaux, accompagnement à la scolarité. Il esquisse rapidement quelques pistes comme l’approche génétique ou les « contre-exemples » que seraient la réussite d’élèves issus de milieux défavorisés ou l’échec « d’héritiers ».


3 réflexions au sujet de « Éducation familiale et scolarisation »

  1. Merci de votre commentaire et du lien vers un article repris sur le site de Form@pex (Article original publié en 1994 dans la revue canadienne « Vie pédagogique », n°90, sept-oct 1994).
    Je rappelle que les Dossiers d’actualité ont pour vocation de faire une revue de la littérature de recherche récente et que s’il nous arrive de citer des travaux plus anciens, c’est juste pour le « background  » théorique.
    Par ailleurs, ce Dossier traitant de l’éducation familiale, il est assez logique que la focale ait été faite sur la famille et non l’école, les parents et non les enseignants (pour le rapport parents-école, voir un Dossier précédent, en 2006).
    Même si « l’école a plus d’importance dans la réussite scolaire que le milieu familial » comme vous l’indiquez, le milieu familial a presque autant d’importance selon le tableau (sur lequel vous vous appuyez) figurant dans ce même numéro de la Vie Pédagogique, et repris par C. Gauthier en 1994 ou encore M. Richard ou S. Bissonnette, en 2010.
    N’oublions pas que les enfants ne sont pas scolarisés dès leur naissance et que l’école n’a pas la maîtrise de ces premières années, fondamentales pour la socialisation, mais aussi l’apprentissage d’un vocabulaire minimal (voir Dossier sur la lecture, nov. 2007), par exemple.
    Enfin, rassurez-vous : nous sommes en train de préparer un dossier qui va tenter de trouver des pistes de réponses à la question : « certaines pratiques pédagogiques sont-elles plus efficaces que d’autres dans la maîtrise par les élèves des compétences de base ?« …suite dans un prochain numéro.

  2. Merci pour ce dossier qui évoque un thème récurrent dans les discussions entre enseignants.

    Avant d’en faire une lecture plus attentive, je note l’absence du travail de Wang, Haertel et Walberg : Qu’est-ce qui aide l’élève à apprendre ?. Cette méta-analyse a été faite en 1993, mais elle garde toute sa légitimité scientifique. En effet, portant sur 11 000 résultats statistiques obtenus pendant 50 ans de recherche, elle démontre que l’école a plus d’importance dans la réussite scolaire que le milieu familial. Parmi les paramètres favorisant les apprentissages, c’est la gestion de classe qui arrive en tête, suivie des processus cognitifs, qui sont du seul fait de l’école. Le milieu familial et le soutien parental arrive en quatrième position.
    Les enseignants, par leur pratique, sont donc déterminants. Leur rôle est bien plus important que ce que l’on croit depuis le rapport Coleman et les travaux de Bourdieu. Certes le milieu familial influence la scolarité, mais l’école fait davantage pour les élèves qu’elle accueille. D’où l’importance des pratiques pédagogiques que nous mettons en œuvre dans nos classes…

    Cordialement.

    Pour l’étude de Wang, Haertel et Walberg, voir : http://www.formapex.com/etats-unis/116-quest-ce-qui-aide-leleve-a-apprendre-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *