Gros plan sur les élèves

C’est un Dossier d’actualité entièrement consacré à la vie scolaire des élèves que la VST propose pour son n° 49 du mois de novembre 2009.

La loi d’orientation de 1989 a marqué un tournant symbolique en affichant la volonté de placer l’élève « au centre du système éducatif ». Si ce principe a été taxé par certains de démagogie et remis en cause par des politiques ultérieures, la place de l’élève au sein de l’école a pourtant bel et bien évolué depuis vingt ans.

L’élève est devenu un sujet pourvu de droits, un « usager », mais aussi un personnage investi d’un rôle puisque l’école attend de lui qu’il exerce son « métier » d’élève, qu’il soit « acteur » responsable de sa propre scolarité. Les pédagogies nouvelles tendent à placer l’élève en situation de (re)découvrir lui-même les savoirs. L’histoire individuelle, la personnalité, la parole, voire le point de vue de l’élève ont acquis une certaine reconnaissance dans l’espace scolaire. Ce n’est plus seulement la formation intellectuelle mais aussi la socialisation et l’épanouissement de l’élève en tant que personne que revendique le projet scolaire. Le système éducatif français va jusqu’à inclure la « vie scolaire » des élèves dans ses attributions, avec la vocation ambitieuse de rendre éducatifs tous les lieux, temps et activités qui ne relèvent pas de la stricte mission d’enseignement.

Dans le même temps, l’élève en tant que tel est aussi devenu un sujet d’observation pour les chercheurs. Des monographies consacrées aux élèves sont apparues, nourrissant une sociologie de « l’expérience scolaire ». En effet, pour François Dubet, « l’expé­rience des élèves est l’unité élémentaire à partir de laquelle on peut essayer de penser l’éducation, puisque c’est là que se mesure ce que l’école “fait” réellement ».
Parallèlement, les enquêtes interrogeant le « sentiment » des élèves sur leur vécu scolaire se sont également multipliées.

Dans quel cadre la « vie scolaire » des élèves est-elle conçue et organisée ? Quelle place est-elle offerte à l’expression et à la participation des élèves et comment ces derniers s’impliquent-ils dans la vie des établissements ? Qu’est-ce qui motive les jeunes à se rendre à l’école, au-delà de la stricte obligation scolaire ? Comment perçoivent-ils la place qui leur est faite et les traitements qui leur sont réservés dans les établissements ? Quelles valeurs les élèves revendiquent-ils dans l’espace scolaire ? À quels apprentissages de la vie sociale les élèves se frottent-ils – se brûlent-ils, parfois – dans leurs rapports avec les personnels scolaires comme avec leurs pairs ?

Telles sont les questions auxquelles ce dossier tente d’apporter quelques éclairages, en s’appuyant sur des travaux de recherche récents.


Une réflexion au sujet de « Gros plan sur les élèves »

  1. Bonjour. Une enquête a été réalisée en 2003 au sein d’une École à l’hôpital. Il s’agissait de répondre à votre question : Qu’est-ce qui motive les jeunes à se rendre à l’école, au-delà de la stricte obligation scolaire? Si elle vous intéresse, je peux vous l’envoyer en pdf.
    Cordialement
    Françoise Ledroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *