Intégration des élèves issus de l’immigration : un reportage ARTE à voir rapidement

Le 23 juin 2009, la chaîne ARTE proposait un excellent documentaire de Norbert Buse et  Kathrin Sonderegger, qui explore différents modèles d’intégration des élèves issus de l’immigration dans cinq pays européens.

Ce reportage peut être visionné en ligne à la demande  jusqu’au 30 juin sur ARTE +7.
Il fera également l’objet d’une rediffusion le 3 juillet à 10 h.

L’enquête s’intéresse  en particulier aux bons résultats obtenus par certains dispositifs.

Citons d’abord les « écoles de bienvenue », mises en place en Espagne pour l’accueil et la scolarisation des primo-arrivants, jusqu’à ce qu’ils soient en mesure d’intégrer le système scolaire normal. Centrées sur l’apprentissage de la langue espagnole mais aussi sur l’acquisition des repères culturels, ces écoles ont été dotées de moyens à la hauteur des ambitions.

Aux Pays-Bas, le reportage se tourne vers les « écoles du week-end », développées et animées par des enseignants d’origine étrangère (essentiellement turcs), qui proposent des séances de soutien scolaire en petits groupes le samedi matin. Ce qui est ici valorisé, c’est la possibilité pour les jeunes issus de l’immigration de s’identifier au modèle positif d’aînés ayant réussi leur intégration, sans pourtant renoncer à leur culture d’origine.

La Suède, réputée pour l’ampleur des budgets qu’elle consacre à l’éducation, montre ici l’exemple d’un établissement scolaire accueillant des jeunes originaires de 60 pays différents. Sont recrutés en priorité des ‘enseignants eux-mêmes étrangers, possédant une double culture, capables de stimuler l’ambition des élèves mais aussi d’apporter à l’occasion des explications plus fines dans la langue maternelle des élèves. Ces derniers ne sont d’ailleurs notés dans leur travail qu’à partir de la classe de 3e, afin d’éviter une marginalisation précoce. En mathématiques, l’enseignant chypriote Stravos Louca obtient ainsi des résultats remarquables avec ses classes, qui remportent chaque année des concours nationaux et internationaux.

La France et surtout l’Allemagne offrent un tableau moins encourageant, consacrant des moyens insuffisants au service de l’apprentissage de la langue pour les primo-arrivants, alors même que l’on sait que la maîtrise du langage est la première clé de l’intégration. L’orientation vers les filières d’apprentissage manuel est la perspective la plus  courantes pour ces jeunes. Le reportage montre cependant une initiative intéressante en France, à Montreuil, où des enseignants travaillent en relation avec l’association Citoyenneté Jeunesse pour inciter des collégiens à jouer une rôle actif dans la société. Ainsi, le projet « La ville à fleur de peau » amène les jeunes à découvrir l’histoire de leur banlieue et à s’impliquer dans son quotidien.

En Allemagne, c’est une expérience d’accueil des parents d’enfants issus de l’immigration qui est présentée, avec ses effets très positifs sur l’évolution des rapports entre élèves, parents et enseignants.


Une réflexion au sujet de « Intégration des élèves issus de l’immigration : un reportage ARTE à voir rapidement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *